Se connecter S'abonner

“Ni Bitcoin, ni un stablecoin”, à quoi ressemblera la cryptomonnaie chinoise ?

Selon un responsable de la Banque populaire de Chine, chargée du projet de yuan, la nouvelle monnaie cryptographique chinoise aura une forme totalement différente de celle du Bitcoin (BTC) et des stablecoins.

bitcoin stablecoin

Une monnaie non soutenue par un panier de devises

Dans sa publication du 22 décembre, le média chinois South China Morning Post a rapporté les déclarations du patron de l’institut de recherche sur la monnaie numérique de la PBoC. Mu Changchun y affirme que la nouvelle monnaie numérique chinoise aurait une forme numérique très proche du yuan.

Conséquence immédiate : non seulement aucune spéculation ne sera possible sur sa valeur (le yuan est réputé faire l’objet d’une protection particulière en a la matière), mais par ailleurs, elle n’aura pas besoin du soutien d’un panier de devises. Il explique : « Cette monnaie ne sera pas faite pour être spéculative. Elle est différente du Bitcoin (BTC) ou des jetons stables, qui peuvent être utilisés pour la spéculation ou nécessiter le soutien d’un panier de devises. »

Même s’il n’en fait pas mention, ses propos pointent du doigt le projet Libra, dont le lancement est prévu pour l’année prochaine et qui devrait être soutenu par un panier d’actifs sous-jacents.

Le responsable de la Banque populaire de Chine a également expliqué que la nouvelle monnaie numérique nationale chinoise fonctionnerait sur la base d’un système à deux niveaux. La PBoC en sera la tête et les banques commerciales autorisées représenteraient le 2nd niveau de ce système décentralisé. A noter que cette architecture n’est pas sans faire penser aux projets de CryptoEuro de la BCE

Des essais pour limiter les transactions importantes en espèce

Au mois de novembre dernier, la Banque Populaire (celle de Chine, pas celle de du centre-ville de la commune voisine) avait révélé qu’elle avait l’intention de mettre en œuvre un projet pilote qui intègre des limitations sur les transactions en espèces importantes. Le projet, prévu pour durer 2 ans, sera réalisé en plusieurs étapes dans les provinces du Zheijiang et du Hebei ainsi que dans la ville de Shenzhen.

Au cours du même mois, Mu Changchun avait tenu à préciser que les efforts de la Chine en faveur de la monnaie numérique n’avaient pas pour but de déclencher une guerre avec les autres types de monnaies. Cette nouvelle devise sera utilisée pour soutenir le yuan papier.

En attendant, la PBoC redouble d’effort pour lancer dans les prochaines semaines son jeton numérique. Pour les tests qu’elle envisage de lancer, il est prévu que la PBoC s’associe à 4 grandes banques ainsi que des acteurs économiques de taille, dont China Telecoms.

Un premier test en condition réelle a été prévu pour la fin d’année 2019.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo