Nigeria : Des policiers auraient volé 20 millions de dollars en bitcoins (BTC) chez deux jeunes

mar 21 Déc 2021 ▪ 8h30 ▪ 6 min de lecture - par Rédaction TCT

Deux jeunes nigérians auraient vécu une mésaventure avec des forces de l’ordre qui leur auraient extorqué 20 millions de dollars en bitcoins (BTC). D’après leur récit, les policiers, avec à leur tête un officier qui se faisait appeler Osas, les avaient arrêtés alors qu’ils étaient en voiture, sur la voie reliant Ikoyi à Ajah. Sommés de descendre du véhicule, ils auraient été emmenés au poste de police et y auraient vécu une pire journée, entre les coups physiques et la pression psychologique.

« Ils ont prétendu qu’on était des arnaqueurs »

Morakinyo Tobiloba Peter et Yusuf Samson Dayo sont les deux jeunes nigérians qui auraient été victimes d’une bavure policière. Dans leur exposé des faits – exposé fait devant l’annexe du département des enquêtes criminelles – ils ont expliqué que des forces de l’ordre leur auraient volé 22 millions de dollars en BTC après les avoir battus et leur avoir fait signer des documents préétablis.

Voici leur récit. « Nous roulions sur la voie Ikoyi-Ajah à 10h04 précisément, le 14 juillet 2021, lorsqu’une équipe de policiers nous a rattrapés et ordonné de nous garer. Nous avons obéi et les policiers nous ont demandé de descendre et de leur remettre nos téléphones. »

« Comme nous n’avons rien à cacher, nous leur avons effectivement remis nos téléphones. Ils n’y ont rien trouvé d’incriminant, mais à notre surprise, ils nous ont ordonné de les suivre au poste de police. Nous leur avons alors expliqué que pour qu’on leur obéisse, il fallait qu’il nous dise les infractions que nous avions commises. Cependant, ils se sont mis à nous battre pour désobéissance à leurs ordres. »

Ensuite, les policiers auraient avancé un motif pour justifier l’arrestation de Morakinyo Tobiloba Peter et Yusuf Samson Dayo. « Ils ont prétendu que nous étions trop bien habillés pour ne pas être des arnaqueurs, relatent les deux jeunes. Nous les avons suppliés et leur avons montré que nous étions des agents immobiliers. Nous leur avons même donné nos cartes d’identité et leur avons parlé de certains de nos projets en cours, mais ils n’ont pas voulu nous écouter. Pour eux, nous étions des arnaqueurs. »

Signature de documents sous la contrainte

Dans le récit de leur mésaventure, les deux jeunes nigérians ont affirmé qu’ils ont été emmenés à un poste de police situé à Lagos. « Une fois sur place, sans qu’on sache pourquoi, ils nous ont installés dans la même cellule et ont confisqué nos téléphones portables. Quelques heures plus tard, les policiers sont revenus et ont allégué qu’ils savaient que nous faisions du trading en utilisant du bitcoin. »

« Avant que nous comprenions ce qui nous arrivait, ils ont commencé à nous battre et à nous appeler Yahoo boys [“Yahoo boys” est un terme utilisé pour désigner les arnaqueurs au Nigeria, NDLR]. » Malgré les coups physiques qu’ils recevaient, les deux jeunes auraient tenté d’expliquer aux forces de l’ordre qu’ils sont des agents immobiliers et qu’ils ne font pas du trading. À les en croire, ils avaient décidé de convertir leur argent en cryptomonnaies en raison de la baisse de valeur du naira.

« En dépit de tout ce qu’on disait, ils ont continué de nous battre et ont dit que nous devions écrire une déclaration », ont relaté Morakinyo Tobiloba Peter et Yusuf Samson Dayo aux autorités. Le duo dit avoir finalement rédigé des déclarations, mais qu’elles ont été déchirées par les policiers. Ces derniers auraient ensuite édité des documents eux-mêmes puis demandé aux deux jeunes hommes de les signer. Dans ces documents, ils reconnaissaient être des « Yahoo boys » (des arnaqueurs). « Nous avons signé les documents », regrettent-ils.

« Nous leur avons demandé de retirer l’argent »

Après la signature des documents, Morakinyo et Yusuf pensaient être arrivés au bout de leur peine, mais ce n’était pas le cas. « L’officier Osas, qui dirigeait l’équipe, nous a ramenés dans la cellule puis a menacé de nous tuer si nous ne transférions pas de l’argent sur un compte qu’il nous communiquerait. »

« Lorsqu’il a sorti son arme pour nous tuer, nous avons cédé à la peur et lui avons demandé de retirer l’argent de notre compte ». L’officier aurait cependant exigé que le paiement se fasse en bitcoin et non en naira. « Il a insisté sur le fait qu’il voulait des bitcoins et non des nairas », racontent les deux jeunes. Le policier leur aurait finalement donné un compte et les deux jeunes auraient effectué un transfert d’environ 22 millions de dollars en BTC avant d’être libérés.

Après cette mésaventure, Morakinyo Tobiloba et Yusuf Samson Dayo ont demandé aux militants des droits de l’homme et au gouvernement d’intervenir en leur faveur pour récupérer les fonds volés. Une enquête est en cours pour situer les responsabilités et retrouver l’officier Osas et son équipe.

Au Nigeria, des policiers auraient battu deux jeunes hommes et leur auraient extorqué 20 millions de dollars en BTC. Leur réelle identité n’est pas encore connue, mais une enquête a été ouverte pour les retrouver et pour récupérer les fonds.

Source : Sahara Reporters

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction TCT

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 37 229,54 $ 0.69%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 455,60 $ -0.17%
DEFI (DEFIPERP) 6 466,00 $ 0.08%
MARKETS (ACWI) 98,36 $ -1.01%
GOLD (XAUUSD) 1 846,47 $ -0.05%
TECH (NDX) 14 149,12 $ -2.48%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.08%
CURRENCIES (EURGBP) 0,836460 £ -0.02%
CRUDEOIL (USOIL) 85,49 $ 0.37%
IMM. US (REIT) 2 693,81 $ -0.2%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email