Nigéria : La Banque centrale insiste sur l'utilisation de la CBDC au milieu du bullrun

sam 13 Nov 2021 ▪ 21h00 ▪ 3 min de lecture - par Clément Dubois

D’après les informations de CoinGape, alors que les hausses du bitcoin sont devenues une routine pendant la saison des « bulls », le Nigeria est également devenu plus attentif à ses promotions CBDC ou à leur absence.

Rester au niveau avec la CBDC

Compte tenu de la position continue sur son interdiction du bitcoin, prise par la Banque centrale du Nigéria, le pays est obligé de rester stérile face aux bénéfices du bullrun du bitcoin. La directrice du Département de la Communication d’entreprise de la Banque centrale, Osita Nwanisobi, a récemment pris la parole à la Lagos International Trade Fair et a appelé les citoyens nigérians à adopter l’e-naira, la première monnaie numérique de la Banque centrale en Afrique.

La directrice a souligné les qualités de la CBDC nigériane, notant qu’elle permettra la diversité financière en facilitant un écosystème financier innovant, mais à la fois réglementé et sécurisé, afin que les gens de tous les horizons aient l’occasion de monter dans le wagon de la monnaie numérique et d’entrer dans le Web3 :

« L’e-Naira devrait approfondir l’inclusion financière en amenant plus de personnes dans l’espace financier, soutenir un écosystème de paiement résilient, réduire le coût du traitement des espèces, permettre une intervention directe et transparente en matière de bien-être des citoyens, accroître la transparence des recettes et des recouvrements fiscaux, faciliter les envois de fonds de la diaspora, réduire le coût des transactions financières et améliorer l’efficacité des paiements. Aujourd’hui, les clients qui téléchargent l’application Enaira Speed Wallet pourront intégrer et créer leur portefeuille ; financer leur portefeuille e-naira à partir de leur compte bancaire ; transférez e-naira de leur portefeuille vers un autre portefeuille et effectuer le paiement des achats dans les points de vente enregistrés. »

CBDC nigériane, bonne ou néfaste ?

Le mois dernier, le Nigéria est devenu le premier pays d’Afrique à lancer sa CBDC, nommée le e-naira, devançant la Chine autoritaire. Malgré l’ancien report de la date du lancement, la Banque centrale nigériane a noté que son objectif était de lancer un produit complet plutôt que de respecter les délais. Avec le lancement de l’e-naira, le gouvernement nigérian s’attendait à ce qu’il ouvre la voie à « l’évolution de l’argent », indépendamment de l’histoire de l’inégalité financière du pays et du manque de facilités bancaires pour les masses. La Banque centrale du Nigéria a même interdit le bitcoin, dans l’espoir de renforcer davantage sa CBDC.

Cependant, en regardant le bullrun en cours, une interdiction du bitcoin aurait pu être une erreur compte tenu de la polarisation financière du pays. Nous suivrons l’ordre du jour au Nigéria afin de vous fournir les dernières actualités. Restez avec Cointribune pour être à la page !

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 58 708,06 $ 2.39%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 446,57 $ 3.39%
DEFI (DEFIPERP) 12 608,10 $ 2.51%
MARKETS (ACWI) 104,60 $ 1.19%
GOLD (XAUUSD) 1 783,45 $ -0.46%
TECH (NDX) 16 394,39 $ 2.3%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.31%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847250 £ -0.02%
CRUDEOIL (USOIL) 70,86 $ 3.96%
IMM. US (REIT) 2 778,46 $ 1.64%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email