Panama: un nouveau projet de loi sur les cryptomonnaies

mar 07 Sep 2021 ▪ 14h30 ▪ 3 min de lecture - par Clément Dubois

Le député panaméen Gabriel Silva a élaboré un projet de loi réglementant l’utilisation des actifs numériques comme moyen de paiement.

«Aujourd’hui, nous présentons Crypto Law. Nous faisons de notre mieux pour faire du Panama un pays compatible avec la blockchain, les actifs cryptographiques et Internet», a écrit Silva

Selon lui, l’adoption de l’initiative permettra de créer «des milliers d’emplois», d’attirer des investissements et de «rendre les actions du gouvernement plus transparentes».

Le document prévoit l’utilisation de cryptomonnaies entre personnes physiques et dans les transactions commerciales. On suppose que les résidents seront en mesure de payer les taxes et les frais avec des actifs numériques.

Dans son commentaire à CoinDesk, Silva  a déclaré que les cryptomonnaies ne sont pas interdites au Panama. La monnaie nationale de la République est le Balboa panaméen, qui est fortement dépendant du niveau du Dollar américain depuis 1934. Ce dernier est un moyen de paiement légal dans le pays.

Le projet de loi impose également un impôt sur les gains en capital, levé grâce aux cryptomonnaies, a ajouté Felipe Echandi, co-auteur du document. Selon lui, l’objectif de l’initiative est de créer les conditions d’une utilisation massive des actifs numériques.

Un autre aspect est «l’expansion de la numérisation de l’État» grâce à l’utilisation de la technologie blockchain en numérisant l’identité des personnes physiques et des entités. Les auteurs estiment que grâce à leur projet, le Panama «deviendra compatible» avec les contrats intelligents. .

«Le pays a toutes les possibilités de devenir un fournisseur d’identité numérique pour le reste du monde, comme l’a fait l’Estonie avec son programme de résidence numérique», a expliqué Echandi.

Auparavant le président argentin Alberto Fernandez a permis la légalisation de la première cryptomonnaie et la possibilité d’émettre la monnaie numérique de la banque centrale. Selon lui, l’or numérique aidera à faire face à l’inflation.

Rappelons que le Salvador est devenu le premier pays à reconnaître Bitcoin comme un moyen de paiement légitime. Le gouvernement du pays a déjà acquis 400 Bitcoins pour un fonds de 150 millions de dollars.

Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.