Russie : Le gouvernement pourrait autoriser le mining et les stablecoins adossés à l’or

dim 23 Jan 2022 ▪ 13h00 ▪ 5 min de lecture - par Salomé Guerin

La Russie peut légaliser le mining des cryptomonnaies et des stablecoins soutenus par l’or sous le contrôle du gouvernement, a suggéré un membre de haut rang du parlement russe. Ce qui est étonnant, c’est le fait que la déclaration intervient après que la Banque de Russie a proposé une interdiction complète de l’utilisation des cryptomonnaies, de leur trading et de leur mining

Le mining et les stablecoins seraient autorisés en Russie

« La libre circulation des cryptomonnaies ne doit pas être autorisée, car elles comportent des risques pour les investisseurs non qualifiés, mais la Russie peut autoriser l’utilisation de stablecoins adossés à l’or et le mining de cryptomonnaies contrôlé par le gouvernement. », a déclaré Vladimir Gutenev, président du Comité de l’industrie et du commerce de la Douma d’État, à l’agence de presse RIA Novosti.

Jeudi, la Banque centrale de Russie a publié un document de consultation dans lequel elle présentait son point de vue sur les cryptomonnaies. L’autorité monétaire a proposé d’interdire les opérations impliquant les stablecoins, les investissements crypto, les échanges et le mining dans le pays. Pendant ce temps, la banque a lancé la phase pilote de son propre projet visant à mettre en œuvre le système de paiements en CBDC russe, le rouble numérique.

Cité par le portail Prime business news, le député a conclu : 

« Les cryptomonnaies devraient être interdites, mais la Russie pourrait utiliser un stablecoin soutenu par l’or sous l’étroite surveillance de l’État. Un tel produit financier serait une proposition intéressante pour les investisseurs privés et les entreprises. Il peut également être utilisé pour faire des économies. »

M Gutenev a poursuivi tout en précisant :  

« Le stablecoin adossé à l’or pourrait être similaire à un rouble doré, et la Russie peut l’utiliser pour contourner les sanctions et la politique d’endiguement déployée contre le pays. Ce coin peut également être utilisé pour faciliter des relations économiques régulières et transparentes avec d’autres nations. »

Tout faire pour la « dédollarisation »

Gutenev a révélé qu’il avait déjà discuté de l’idée avec la gouverneure de la Banque centrale de Russie, Elvira Nabiullina. Le chef du Comité de l’industrie et du commerce pense qu’en tant qu’actif, l’or est assez sous-évalué par rapport aux monnaies fiduciaires de réserve telles que le dollar américain et l’euro.

« En octobre, le ministère des Affaires étrangères a noté que la Russie pourrait envisager de remplacer partiellement le billet vert dans les réserves et pour les règlements commerciaux par d’autres devises, voire des actifs numériques. Face à l’expansion des sanctions américaines, Moscou met l’accent sur la politique de “dédollarisation”. », précise le vice-ministre des Affaires étrangères Alexander Pankin dans une interview à Interfax.

Commentant l’appel de la Banque de Russie à l’interdiction du mining crypto, Vladimir Gutenev a admis qu’il pensait que les fermes de cryptomonnaies pouvaient être autorisées à fonctionner légalement si leurs activités étaient sous le contrôle strict de l’État. Les mineurs peuvent profiter des ressources énergétiques abondantes et des conditions climatiques favorables dans certaines régions russes, à condition que leurs installations soient alimentées de manière transparente et qu’ils paient toutes les taxes dues.

Un groupe de travail de la Douma, la chambre basse du parlement, prépare actuellement des propositions pour combler les lacunes réglementaires dans le cadre juridique russe restant après l’adoption de la loi « Sur les actifs financiers numériques ».

Ses membres devraient aborder les questions en suspens dans plusieurs domaines, notamment le statut juridique des cryptomonnaies, le trading et le mining de cryptomonnaies. Les médias locaux ont révélé que toutes les institutions gouvernementales ne partageaient pas la position ferme de la Banque de Russie en la matière.

La Banque centrale russe avait fait une tentative d’interdire les activités liées au secteur de la cryptomonnaie à l’instar de la Chine. Cependant, les législateurs s’opposent à cette idée tout en notant que la cryptosphère doit être réglementée et contrôlée par l’État. Toutefois, sans un cadre juridique clair et précis, il ne sera guère possible de prendre une décision équilibrée. 

Source : Bitcoin.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

User Image
Salomé Guerin

Si les cryptomonnaies sont synonymes de liberté financière, alors elles doivent jouer un rôle clé dans l'émancipation financière des femmes. Avec l'éducation adéquate, la crypto peut constituer un outil puissant pour mener la bataille contre les inégalités de genre.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 29 152,00 $ 1.64%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 954,18 $ 2.25%
DEFI (DEFIPERP) 3 528,90 $ 0.55%
MARKETS (ACWI) 87,62 $ -3.34%
GOLD (XAUUSD) 1 813,86 $ -0.13%
TECH (NDX) 11 928,31 $ -5.06%
CURRENCIES (EURUSD) 1,05 $ 0.36%
CURRENCIES (EURGBP) 0,847540 £ -0.01%
CRUDEOIL (USOIL) 109,99 $ 0.7%
IMM. US (REIT) 2 457,26 $ -2.91%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document