Selon un responsable de la Banque de Corée, les pays développés ont peu besoin des CBDC

jeu 31 Oct 2019 ▪ 13h40 ▪ 3 min de lecture - par Adrien Stefanini

La Banque de Corée a de nouveau remis en cause l’idée d’adopter une monnaie numérique de banque centrale (CBDC).

Le directeur du règlement financier à la banque centrale Hong Kyung-sik a affirmé qu’en Corée comme dans la plupart des économies développées, il est peu utile d’avoir une CBDC.

« En Corée, nous disposons déjà d’une infrastructure de paiement et de règlement avancée. En outre, le degré d’ouverture est également élevé au niveau international » a-t-il déclaré, selon les notes de la conférence publiées sur le site Internet de la banque centrale.

L’argent peut être transféré rapidement, à peu de frais et en toute sécurité dans le pays en utilisant des applications et par virement bancaire. Les achats peuvent être réglés efficacement avec des cartes de crédit, a ajouté Hong. L’open banking est également en cours de développement en Corée, avec des API permettant des connexions transparentes vers et entre les institutions financières.

« La possibilité que l’émission de CBDC devienne bientôt une réalité dans les pays les plus développés est encore faible » a noté Hong.

Cela dit, le représentant de la banque centrale a admis qu’une CBDC pourrait être utile dans les pays développés pour atteindre quelques objectifs très spécifiques. Par exemple, les systèmes en cours de construction en Scandinavie pour éviter les monopoles et pour maintenir la résilience de l’infrastructure.

D’un autre côté, les pays en développement dont l’infrastructure est déficiente pourraient trouver une CBDC utile pour améliorer l’inclusion et réduire les coûts associés à la manipulation du cash, a-t-il dit. Pour la Chine, une monnaie numérique de la banque centrale pourrait soutenir la politique monétaire et aider à promouvoir l’internationalisation du renminbi, a ajouté Hong.

Il a déclaré que la banque centrale continuera d’examiner les technologies blockchain et suivra l’évolution des CBDC à l’échelle mondiale, mais que l’institution ferait preuve de prudence en adoptant de nouvelles solutions.

« La Banque de Corée devrait promouvoir et soutenir l’innovation en matière de paiement et de règlement. Tous les efforts doivent être faits pour atteindre un équilibre entre l’efficacité et la sécurité » a-t-il conclu.

La Banque de Corée est depuis longtemps sceptique à l’égard des CBDC et, par le passé, s’est dite préoccupée par l’évolution de ces devises. Dans un document publié par la banque en février, il a été suggéré qu’une CBDC pourrait évincer les banques commerciales et les vider de leurs fonds, déstabilisant ainsi le système bancaire.

A
A
Adrien Stefanini

Ingénieur de formation, et spécialisé dans les nouvelles technologies, je me suis toujours intéressé à la blockchain et aux cryptomonnaies. Je suis heureux de faire partie de l'équipe CoinTribune.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 66 893,03 $ 4.13%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 082,24 $ 5.26%
DEFI (DEFIPERP) 12 341,00 $ 5.07%
MARKETS (ACWI) 104,92 $ 0.33%
GOLD (XAUUSD) 1 783,28 $ 0.79%
TECH (NDX) 15 433,13 $ 0.15%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.1%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842430 £ -0.06%
CRUDEOIL (USOIL) 82,66 $ -0.46%
IMM. US (REIT) 2 697,92 $ 0.88%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.