NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Seulement 12% des allemands en faveur de Libra

Environ 71% des citoyens allemands se disent sceptiques à l’égard de Libra, le stablecoin de Facebook, alors que seulement 12% l’accueillent favorablement, selon un sondage publié par l’association financière allemande Bürgerbewegegung Finanzwende le 23 juillet.

L’étude a également montré que la plupart des 2 093 Allemands interrogés avaient une opinion sur la question et que 17 % déclaraient ne pas savoir quoi penser du stablecoin.

En outre, 52 % des participants ont également souligné que l’impact de Facebook sur la société était déjà problématique aujourd’hui, et un peu plus d’un quart ont déclaré qu’ils croyaient que la poursuite du développement de la boite renforcerait son influence négative.

Facebook ne fait pas l’unanimité en Allemagne

A l’inverse, seulement 7% des participants pensent que Facebook ne représente aucune menace pour la société. Quant aux 15 % restants, ils n’avaient pas d’opinion sur la question. Dans l’ensemble, 78 % des répondants à l’enquête pensent que l’impact de l’entreprise est négatif.

Cependant lorsqu’ils se sont vus poser la question de l’entité en laquelle ils faisaient le plus confiance pour émettre de la monnaie, seulement 4 % ont dit faire davantage confiance aux grandes entreprises comme Facebook, Apple ou Amazon plutôt qu’aux banques. Environ 64 % ont dit qu’ils faisaient plus confiance aux banques centrales, et 10 % aux deux de manière égale, tandis que 22 % n’avaient pas de réponse claire.

La majorité est sceptique à l’égard de Libra

La partie de l’étude consacrée aux utilisateurs de Facebook a révélé que 68 % des personnes interrogées étaient sceptiques à l’égard de Libra, et que seulement 14 % d’entre elles étaient favorables à sa création. Environ 18 % d’entre eux n’avaient pas d’opinion sur la question.

Dans l’article qui accompagne les résultats de l’étude, la Bürgerbewegegung Finanzwende déclare qu’elle appelle la Commission européenne et la Banque centrale européenne à empêcher le développement de Libra dans une pétition conjointe avec Finance Watch, l’ONG européenne.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

Quand j’ai commencé dans les cryptos il y a 3 ans, il y avait plus de 95% d’hommes et encore très peu de femmes, bon ça n’a toujours pas beaucoup changé, mais les choses bougent et je suis fière de representer les femmes dans ce milieu très technique qui est passionnant et plein d’avenir.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo