Se connecter S'abonner

Singapour : Vers une autorisation des produits dérivés Bitcoin ?

Le régulateur financier de Singapour ainsi que la Banque centrale du pays ont décidé d’ouvrir la voie vers une réglementation du commerce des dérivés du Bitcoin. Cette décision intervient, selon les deux institutions, pour apporter une réponse favorable à la demande du marché.

singapour produit dérivés bitcoin

Bientôt une autorisation de la Banque centrale de Singapour

En accord avec le régulateur financier, la banque centrale de Singapour pourrait très prochainement décider d’accorder une autorisation pour les échanges de devises cryptographiques. Elle fait notamment référence à la négociation de produits dérivés du Bitcoin (BTC) et de l’Ethereum (ETH)

Selon l’Autorité monétaire de Singapour, cette décision de passage à la licence de dérivés cryptographiques a été motivée par la demande en produits dérivés, mais bien régulés. D’ores et déjà, un document de consultation sur les dérivés du Bitcoin a été publié par l’Autorité qui sollicite l’opinion de toutes les parties prenantes.

Il a été prévu que les jetons de paiement constituent la base des dérivés cryptographiques, même si l’initiative est celle de la Banque centrale. Ainsi, avant que soit délivrée une licence de dérivé de jeton de paiement, il faut que l’actif cryptographique soit répertorié et négocié par la Bourse de Singapour.

Image result for Central Bank singapore
Locaux du Gendarme Financier de Singapour

Une exclusion des investisseurs de détails ?

Dans sa communication, la Banque centrale de Singapour a affirmé que tous les Singapouriens pourraient ne pas avoir accès aux dérivés cryptographiques. Cette décision s’inspire de la tendance mise en place par la plupart des régulateurs financiers.

On rappellera qu’au Royaume-Uni, la Financial Conduct Authority avait décidé, il y a un peu plus d’un an,d’envisager une interdiction de la commercialisation des dérivés de cryptomonnaies, en faisant référence aux investisseurs de détails. Selon la FCA, ces derniers manquaient en effet de la sophistication nécessaire.

C’est pourquoi le document de consultation a également fait part de doutes concernant l’autorisation qui pourrait être accordée aux investisseurs particuliers afin qu’ils effectuent des opérations de négoce de dérivés de jetons de paiement.

Les raisons évoquées pour une possible restriction sont la grande volatilité des monnaies cryptographiques ainsi que les risques de pertes conséquentes qu’encourt le marché si les investisseurs de détail étaient autorisés à ouvrir des positions hautement endettées.  À cela s’ajoute le fait que les cryptomonnaies et token sont des plus difficiles à évaluer, surtout le Bitcoin.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo