Se connecter S'abonner

Transactions Bitcoin en pair-à-pair – L’Afrique devant l’Amérique Latine pour la 1ère fois

Les cryptomonnaies en général et Bitcoin (BTC) en particulier, feront-ils faire un bond en avant économique et technologique, de plusieurs années à l’Afrique ? L’Afrique est riche de son sous-sol, mais également, d’une population jeune ; le taux élevé de personnes exclues du système bancaire sur le continent, pourrait jouer en la faveur du renouveau du système financier de ce dernier, pour un modèle plus performant.

A la deuxième marche du podium

Après une tendance haussière depuis quelques semaines, les transactions BTC Peer-to-Peer (P2P) africaines, ont atteint un nouveau record.

L’Afrique surclasse ainsi pour la première fois en volume de transaction l’Amérique Latine, qui est l’une des références dans le domaine.

Trafic et volume des Transactions Bitcoin en P2P à l'international

Le continent africain rafle la seconde place avec 14,6 millions de dollars d’exchanges enregistrés sur Paxful et LocalBitcoin, en une semaine. Le dernier pic remontait au dernier bull run de décembre 2017, avec environ 10 millions de dollars de transactions BTC.

Pour cette fois-ci, le naira nigérien à lui seul, représente les deux tiers des transactions BTC P2P du continent, soit 400 % de plus que l’Afrique du Sud. Le Nigéria, l’Afrique du Sud et le Kenya ont été toujours les 3 pays africains en tête de course, sur les transactions BTC P2P.

It’s time for Africa !

La pandémie actuelle, la crise économique mondiale, et le taux d’inflation grandissante à hauteur de 6 % à 10 % sur le continent, contribuent à donner au Bitcoin, un statut de valeur refuge durable et sûre en Afrique.

Selon un rapport publié par Arcane Research, en collaboration avec la plateforme Luno, le continent serait un foyer potentiel pour le développement des cryptomonnaies : l’Afrique serait l’une des régions les plus prometteuses en matière d’adoption des cryptomonnaies, grâce à combinaison unique de facteurs économiques et démographiques – une population jeune mais malheureusement pauvre en grande partie.

De gros investisseurs comme Jack Dorsey, parient d’ailleurs désormais sur une Afrique riche en potentiel en matière de développement de projets cryptos et blockchain.

Une cryptomonnaie continentale au service du panafricanisme : Bitcoin et ses cadets trouveront-ils vraiment une place durable sur le vieux continent ? De nombreux Etats africains sont malheureusement connus pour leur zèle à stopper net des initiatives du privé, en sortant des lois rigides tuant toutes innovations dans l’œuf. Les cryptos feront-elles exception ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés