Trois agences de notation mettent en garde le Salvador contre le Bitcoin (BTC)

dim 19 Sep 2021 ▪ 22h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

L’adoption du Bitcoin (BTC) par le Salvador continue de susciter des controverses auprès de plusieurs institutions. Les trois plus grandes agences de notation viennent de déclarer ouvertement qu’elles sont contre cette décision. Selon ces dernières, elle aura une incidence négative sur la notation du pays. Ces trois institutions sont Moody’s, Fitch Ratings et S&P Global.

Adoption du Bitcoin (BTC) : mauvaise décision ?

17 août 2021, Bitcoin.com Newsa rapporté que Fitch Ratings a révélé que l’adoption du BTC comme monnaie légale au Salvador ne sera pas sans conséquence. D’après le média, Fitch Ratings a indiqué que cette décision du pays pourrait le pousser vers des « risques réglementaires et opérationnels ».

Fitch a aussi affirmé que l’adoption du BTC aura un impact négatif sur le système d’assurance du pays d’Amérique latine. Rappelons que quelques mois plus tôt, en juin, l’agence de crédit Big Three a fait passer le pays de la note B3 à la note Caa1. Elle a souligné qu’il y a une « détérioration de la qualité de l’élaboration des politiques ».

De son côté, S&P Global a manifesté son accord avec Fitch et Moody’s. Vendredi, selon un rapport de Reuters.com, l’agence de crédit a remarqué des « implications immédiates » après l’adoption du BTC au Salvador. Selon S&P, le risque le plus important est de perdre le soutien de grandes institutions comme le Fonds Monétaire international (FMI). Le rapport précise aussi que S&P envisage une « augmentation [des] vulnérabilités fiscales ».

Des ‘’implications négatives’’ et des manifestations

« Les risques associés à l’adoption du bitcoin comme monnaie légale au Salvador semblent l’emporter sur ses avantages potentiels », a expliqué S&P. « Il y a des implications négatives immédiates pour [le] crédit ». Cela dit, d’après l’analyste Marc Jones de Thomson Reuters, le Salvador a actuellement une note B-, ce qui signifie que son économie est stable (pour l’instant).

Les déclarations des trois plus grandes institutions de crédit interviennent quelques jours après les récentes manifestations organisées dans le pays par les anti-Bitcoin. Au cours d’une manifestation le 15 septembre, ces derniers ont même mis le feu à un distributeur automatique de BTC. Par ailleurs, Cristosal, une organisation de défense des droits de l’homme, a envoyé à la Cour des comptes salvadorienne une plainte. Elle souhaite que le gouvernement du pays fasse l’objet d’une enquête pour les transactions et la construction de kiosques de BTC.

Au Salvador, la situation va de mal en pire. Depuis que le pays a adopté officiellement le Bitcoin (BTC) comme monnaie légale, les choses ne tournent plus bien. En effet, de nombreuses personnes sont descendues dans la rue pour manifester contre cette décision du gouvernement. En outre, récemment, des institutions sont montées au créneau pour indiquer que le BTC pourrait contribuer à la descente aux enfers de l’économie du pays.

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 60 924,27 $ 0.37%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 074,76 $ 2.63%
DEFI (DEFIPERP) 13 004,90 $ 0.58%
MARKETS (ACWI) 104,91 $ 0.01%
GOLD (XAUUSD) 1 791,52 $ 0.5%
TECH (NDX) 15 355,07 $ -0.87%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.19%
CURRENCIES (EURGBP) 0,845790 £ 0.4%
CRUDEOIL (USOIL) 84,15 $ 1.9%
IMM. US (REIT) 2 731,82 $ 0.43%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.