Turquie : Les cryptomonnaies au cœur d’une nouvelle loi à l’initiative du gouvernement

lun 27 Déc 2021 ▪ 21h30 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

En Turquie, une nouvelle loi sera votée sur les cryptomonnaies. Le président Recep Tayyip Erdoğan l’a officiellement annoncé au cours d’une conférence de presse qui a eu lieu à Istanbul. Il a aussi exposé le but de cette loi qui passera dans les prochains jours devant le parlement. Même si aucune explication n’a encore été donnée à propos du contenu de la loi, aucune interdiction des cryptomonnaies n’est en vue.

L’interdiction n’est pas au rendez-vous

Vendredi, lors d’une conférence de presse donnée à Istanbul, le président turc a annoncé qu’un projet de loi va bientôt être envoyé au parlement. « Nous allons faire un pas tout de suite et envoyer [le projet de loi] au parlement », a déclaré Erdoğan. Même s’il n’a pas donné de détails sur le projet, il avait déjà indiqué en septembre dernier que le gouvernement « n’a absolument aucune intention d’accepter les cryptomonnaies ». Il avait aussi affirmé que le pays « irait de l’avant avec sa propre monnaie qui a sa propre identité ».

Bien que ces mots soient relativement durs, on ne s’attend pas à ce que le projet de loi annonce une interdiction des cryptomonnaies. D’ailleurs, en mai, le ministre du Trésor et des Finances avait affirmé que cette possibilité n’était pas envisageable.

Les actifs numériques ne seront probablement pas interdits, mais qu’adviendra-t-il des bourses de cryptomonnaies ? On s’attend à ce que leur statut soit clairement défini, puisque les Turcs y recourent de plus en plus. Il convient de rappeler que la monnaie turque a connu une baisse de 34 % par rapport au dollar américain au cours de cette année. Cependant, selon TradingView, elle a ensuite repris le chemin de la croissance, puisque cette semaine, elle a vu sa valeur augmenter de 41 %.

La mission du gouvernement turc

« Bien que les Turcs plus âgés utilisent les banques et les bureaux de change pour acheter le dollar américain, les échanges de cryptomonnaie sont très populaires auprès des personnes de moins de 40 ans [pour acheter des stablecoins ancrés au dollar] », a déclaré M. Bayraktar. Il a aussi ajouté : « Ils [les Turcs] traitent les échanges de cryptomonnaies comme des alternatives en ligne et plus pratiques aux bureaux de change de la vieille école. »

En Turquie, les bourses de cryptomonnaies sont ouvertes tous les jours, et ce, 24 heures sur 24. Elles offrent de meilleurs taux d’investissement que les banques et les bureaux de change, en particulier en ce qui concerne le changement de devises. Cependant, le gouvernement, lui, souhaite que les Turcs investissent davantage dans la devise nationale. Et pour cette raison, il a lancé cette semaine des comptes d’épargnes qui sont indexés sur le prix du dollar américain.

« La cryptomonnaie constitue une autre bataille pour le gouvernement », a affirmé M. Bayraktar. « Il y avait toujours une alternative fiat à la monnaie turque, et maintenant il y a des alternatives en cryptomonnaies, en plus du bitcoin et des altcoins ». Le gouvernement doit réussir à convaincre les Turcs que la monnaie nationale est meilleure que les cryptomonnaies.

En Turquie, une loi sera votée par le parlement pour définir le fonctionnement des cryptomonnaies dans le pays. En fait, il se pourrait que la loi ne concerne pas que le fonctionnement des actifs numériques. Quoi qu’il en soit, leur interdiction n’est pas à l’ordre du jour.

Source : Decrypt

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.