JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Un franc Suisse électronique encore trop risqué selon le gouvernement helvète

Selon un rapport du Conseil Fédéral de la Confédération Suisse portant sur la création d’une cryptomonnaie nationale, il en ressort que les inconvénients seraient plus nombreux que les avantages. En effet, c’est à la demande du Conseil National d’examiner la possibilité de création d’un crypto-franc, que le Conseil Fédéral a estimé que cela poserait un risque de stabilité financière.

Un rapport qui tranche net avec la question

Au regard de l’intérêt croissant que suscitent les cryptomonnaies dans le monde aujourd’hui, il a paru juste que le Conseil National se penche sur la question. C’est ainsi qu’à travers le postulat Wermuth, ledit conseil chargeait le Conseil Fédéral avec l’aide de la Banque Nationale Suisse (BNS) de produire un rapport sur la possibilité de création d’un e-franc.

Un rapport qui fait suite à cette demande a été publié dans un communiqué de presse le 13 décembre dernier sur le site internet du Conseil Fédéral. Dans ce rapport, le Conseil Fédéral a émis son avis concernant l’émission d’une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC). Le conseil a déclaré :

« Une cryptomonnaie émise par la BNS (banque centrale suisse) accessible à tous n’apporterait pas plus d’avantage dans l’économie suisse pour le moment. Par contre, cela entraînerait plutôt de nouveaux risques, surtout en ce qui concerne la stabilité financière. »

En d’autres termes, le Conseil Fédéral estime qu’une CBDC ne peut en l’état actuel de l’économie suisse répondre aux attentes en matière d’efficacité de politique monétaire, de paiements et de système financier.

Et si on envisageait une autre approche ?

D’après l’analyse faite dans ce rapport, il en ressort que la BNS ne pourrait répondre efficacement ou  en partie aux attentes de l’économie suisse. Le rapport précise également qu’au regard de la forme dans laquelle cette monnaie est envisagée, il existerait de meilleures solutions dans ces domaines. Par conséquent une CBDC n’apporterait aucun bénéfice supplémentaire à l’heure actuelle.

En outre, ce rapport a émis l’idée selon laquelle il serait plus prometteur d’envisager en l’état actuel le développement d’une cryptomonnaie destinée aux acteurs des marchés financiers. Cela aurait pour avantage de ne pas avoir à tenir compte de toutes les implications sous-jacentes  à une monnaie destinée au grand public. En effet l’émission par la BNS de tokens destinés aux grosses transactions pourrait contribuer à accroître la fluidité des échanges et de la gestion des titres financiers.

Le Conseil Fédéral et la banque centrale sont engagés à suivre de très près l’évolution et les développements qui ont cours dans ce domaine. Ceci ayant pour but de déceler éventuellement la possibilité de réévaluer l’approche du développement d’un CBDC accessible de manière universelle.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Mon premier métier c’est le design, mais ma passion les cryptos. A la fois créatif et geek, je fais preuve de créativité pour vulgariser ce milieu pas toujours facile à comprendre mais captivant !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo