Un politicien des Tonga élabore un projet de loi pour légaliser le Bitcoin

mar 05 Oct 2021 ▪ 11h00 ▪ 3 min de lecture - par Thomas Poirier

Un politicien des Tonga, un petit État insulaire d’Océanie, envisage d’élaborer et d’approuver auprès du Parlement un projet de loi visant à adopter le Bitcoin comme moyen de paiement légal, à l’instar du Salvador.

Le député de Tonga, Lord Fusitu’a, en collaboration avec les membres de sa faction parlementaire, prépare un projet de loi selon lequel le Bitcoin peut devenir un moyen de paiement légal dans le Royaume. Dans une interview accordée à Financial Review, le politicien a déclaré que le projet de loi serait présenté au Parlement du pays en mai 2022.

Les Tonga comptent un peu plus de 100 000 habitants. Environ 300 000 citoyens travaillent dans d’autres régions du monde et soutiennent financièrement la population insulaire. En 2020, le PIB du pays était d’environ 500 millions de dollars, et les revenus du tourisme extérieur chevauchent complètement les revenus de l’activité économique étrangère.

« Les Tonga sont le pays le plus dépendant des envois de fonds au monde », a déclaré Fusitu’a. « Entre 38% et 41.1% de notre PIB sont des envois de fonds. Ainsi, près de la moitié de notre économie est de l’argent récupéré par notre diaspora. »

Le politicien soutient sa position par le fait qu’avec l’introduction du Bitcoin dans l’économie du pays, les dépenses de la population pour les transferts transfrontaliers seront considérablement réduites. Western Union prend en moyenne entre 30% et 50% du montant du transfert, ce qui prive chaque année l’économie tongienne d’environ 200 millions de dollars uniquement sur les commissions de l’intermédiaire. Le portefeuille numérique Strike permettra d’effectuer des transactions rapidement et presque gratuitement – c’est pratiquement un scénario salvadorien.

Bien que les Tonga soient un petit pays insulaire d’Océanie, la députée espère pouvoir reproduire avec succès l’expérience salvadorienne. D’autres États du Pacifique, comme le Samoa, les Fidji, les îles Cook et Guam, pourraient faire de même. Fusitu’a est convaincu que les Tonga bénéficieront si le Bitcoin devient un moyen de paiement légal aux côtés de la monnaie d’état existante – le paʻanga tongien. 

Le gouverneur de la Banque de Réserve des Tonga, Sione Ngongo Kioa, est d’avis contraire. Il a déclaré que la Banque n’envisageait pas d’utiliser le Bitcoin comme moyen de paiement aux côtés du pa’anga tongien et considérait que l’adoption du Bitcoin comme monnaie alternative du pays était «certainement improbable».

Le projet Fusitu’a, basé sur l’expérience de la cryptomonnaie salvadorienne, n’est encore qu’un rêve, mais le politicien est confiant qu’il sera en mesure de surmonter la résistance potentielle de la Banque centrale des Tonga, de l’exécutif ou d’autres députés.

A
A
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 848,80 $ 0.31%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 867,54 $ -0.04%
DEFI (DEFIPERP) 12 076,40 $ -0.11%
MARKETS (ACWI) 103,63 $ 0.82%
GOLD (XAUUSD) 1 767,35 $ -1.56%
TECH (NDX) 15 146,92 $ 0.63%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.01%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842740 £ -0.59%
CRUDEOIL (USOIL) 82,47 $ 1.29%
IMM. US (REIT) 2 666,33 $ -0.01%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.