Upbit : la première plateforme d’échange à être accréditée en Corée du Sud

lun 20 Sep 2021 ▪ 19h30 ▪ 5 min de lecture - par Clément Dubois

Upbit peut fonctionner comme un monopole virtuel car il devient la première entreprise sous licence du pays à gérer les cryptomonnaies.

La Financial Intelligence Unit (CRF) de Corée a annoncé qu’elle avait accepté le rapport d’activité d’Upbit après s’être pleinement conformée aux dernières réglementations sud-coréennes en matière des plateformes d’échange. Upbit est la première entreprise d’actifs virtuels autorisée à fonctionner légalement en vertu de la date limite du 24 septembre. Depuis que Upbit a soumis son rapport le 20 août , d’autres grandes plateformes d’échange Bithumb, CoinOne et Korbit ont soumis leurs demandes à la CRF. Cependant, ils n’ont pas encore été accrédités par les autorités.

En mars, la Loi sur la déclaration et l’utilisation de certaines informations financières a émis de nouvelles exigences pour les exchanges d’actifs virtuels qui étaient à respecter dans six mois. La première exigence est d’obtenir la certification du Système de gestion de la sécurité de l’information (SMSI), qui prouve la capacité d’une entreprise à protéger les informations personnelles des utilisateurs. La deuxième exigence est d’obtenir un partenariat avec une banque locale en Corée pour fournir aux utilisateurs des plateformes d’échange des comptes bancaires de retrait et de dépôt sous leur vrai nom. 

Ces exigences sont conçues pour garantir que les entreprises d’actifs virtuels sont des plateformes sûres et transparentes dans les transactions de cryptomonnaie. Ces nouvelles normes avaient laissé les plateformes d’échange crypto dans une ruée. Certaines ont cessé leurs activités, citant les nouvelles réglementations comme la cause directe de l’arrêt. 

Cependant, les réglementations strictes ont joué à l’avantage de Upbit. Elle a déjà obtenu la certification ISMS en 2018 et a signé un contrat de compte bancaire de nom réel avec K-Bank en juin 2020. Pour les investisseurs Upbit a été l’une des options les plus sûres parmi les plateformes de trading en termes de contrôle réglementaire. 

Un system link avec KakaoTalk, l’application de service de messagerie la plus utilisée en Corée du Sud, est cité comme un autre facteur contribuant à la popularité d’Upbit. Les utilisateurs peuvent s’inscrire à Upbit en utilisant leurs comptes KakaoTalk sans fournir d’informations personnelles supplémentaires à Upbit. Le groupe Kakao est l’actionnaire de Dunamu, propriétaire d’Upbit. 

Upbit a connu une croissance exponentielle surtout cette année après l’annonce de la réglementation crypto. Selon les données publiées par le bureau du législateur Yun Chang-hyun, la part du trading Bitcoin d’Upbit est passée de 46,34% en décembre de l’année dernière à 83,28% en août de cette année. Classé deuxième, Bithumb ne représente que 11,62% du volume total des transactions Bitcoin. Les derniers chiffres de CoinGecko montrent que le volume de trading quotidien de Upbit est d’environ 14,9 milliards de dollars américains, dominant le marché coréen de la cryptographie de 88,25%. 

Selon le Concentration Ratio (CR) adopté par la Commission du commerce équitable de Corée, la situation sur le marché est considérée comme un monopole lorsqu’un leader du marché détient une part de marché supérieure à 50% — ce qui signifie que le marché crypto en Corée du Sud est sous le monopole d’Upbit. 

Les législateurs Yun Chang-hyun et Noh Woong-rae affirment que le monopole peut sérieusement saper les éléments du commerce équitable sur le marché.

Kang Seong-hoo, vice-président principal de l’Association coréenne des fournisseurs de services d’actifs numériques, a déclaré que le gouvernement devait permettre l’enregistrement d’un plus grand nombre de plateformes d’échange pour créer un marché sain et concurrentiel où ces plateformes développeraient des services plus diversifiés et plus rentables, laissant plus de choix de qualité aux consommateurs. 

Un autre expert, cependant, dit qu’il est possible que le monopole profite aux investisseurs: 

” Dans un monopole naturel, le leader du marché peut en fait réduire les frais pour les consommateurs, car il pourrait réduire les coûts de transaction grâce à l’absence de concurrents », a déclaré Kim Dae-jong, professeur de commerce à l’Université de Sejong. 

Néanmoins, il a également averti qu’il existait la même possibilité qu’un seul acteur du marché puisse manipuler les frais.

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 278,25 $ 6.81%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 849,34 $ 1.55%
DEFI (DEFIPERP) 12 040,50 $ 2.12%
MARKETS (ACWI) 103,63 $ 0.82%
GOLD (XAUUSD) 1 767,35 $ -1.56%
TECH (NDX) 15 146,93 $ 0.63%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.01%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842740 £ -0.59%
CRUDEOIL (USOIL) 82,47 $ 1.29%
IMM. US (REIT) 2 666,33 $ -0.01%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.