Se connecter S'abonner

250 000 signatures pour libérer le créateur d’une place de marché Bitcoin (BTC) illégale

Peut-il espérer que sa peine soit commuée par Donald Trump ? En tout cas, il a déjà réussi à rassembler plus de 250 000 personnes sur une cause commune : Sa libération. En juillet 2018, une pétition sollicitant la clémence du président américain pour Ross Ulbricht, Fondateur de Silk Road, a été lancé sur change.org. La pétition avait alors recueilli 6 200 signatures en seulement 3 jours.

Le 6 novembre 2019, c’est désormais plus de 250 000 personnes qui réclament la libération de Ulbricht. Les signatures vont-elles peser en faveur ce dernier dans la balance de la justice ?

Ross Ulbricht, un entrepreneur incompris ?

Tim Draper a fait son éloge. Criminel pour certains, génie pour Draper, Ross Ulbricht a aujourd’hui une communauté de 250 000 personnes (“signatures” seraient peut être plus appropriées) qui le soutient. Celles-ci demandent que ses deux peines de prison à perpétuité plus 40 ans sans possibilité de libération conditionnelle, soient commuées et que le fondateur de Silk Road soit libéré.

image.png

Et ce ne sont apparemment pas les arguments juridiques, justifiant cette demande, qui manquent.

Pour Lyn Ulbricht, son fils a été condamné à de lourdes peines pour avoir créé à 26 ans un site web et pour sa “passion” du libre marché et de la vie privée. Elle ajoute que les charges retenues contre son fils sont toutes des charges ayant un caractère non violent et que son fils n’avait alors aucun antécédent judiciaire.

Ross Ulbricht ne serait-il finalement qu’un économiste et un webmaster incompris ? Lyn Ulbricht ajoute que les 2 agents fédéraux corrompus (aujourd’hui en prison) qui étaient en charge de l’enquête, auraient pu altérer le matériel ayant servi de preuves lors du procès.

Pour Draper, la justice américaine a mis en prison un entrepreneur, une personne extraordinaire.

Les criminels font leur marché sur Silk Road

Que penserait Philip Gladwell, Économiste en Chef de Chainalysis, de cette présentation élogieuse (osons le dire !) de Ross Ulbricht et de son oeuvre ? Gladwell avait défendu l’image du Bitcoin en stipulant qu’une part croissante des transactions de BTC est aujourd’hui utilisée dans le commerce légal. Il avait notamment salué les efforts coopératifs ayant abouti à la fermeture de sites illégaux (Silk Road l’était-il ?) comme Welcome to Video.

Ulbricht purge actuellement sa septième année de prison. Le juge n’avait pas pris en considération sa lettre expliquant que Silk Road était “censé donner aux gens la liberté de faire leurs propres choix, de poursuivre leur propre bonheur, comme ils l’entendaient individuellement”. Il avait également exprimé des regrets.

La conscience collective semble aujourd’hui être choquée par les peines lourdes prononcées par le juge à l’encontre du fondateur de Silk Road. 250 000 signatures “parlent” d’une même voix, réclamant sa libération. Mais seront-elles entendues par l’administration américaine et notamment par Donald Trump ?

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo