Se connecter S'abonner

95% des cryptos sont des escroqueries, seul le Bitcoin compte selon Emin Gun Sirer

Le succès rencontré par le bitcoin a engendré la prolifération d’autres cryptomonnaies rêvant de la même réussite à travers le monde. S’il parait normal de s’inspirer d’un produit qui marche pour en créer d’autres, l’avènement des altcoins n’est pas bien vu de tous. Parmi leurs détracteurs, certains affirment que ces nouvelles cryptomonnaies ne seraient rien d’autre que des escroqueries. C’est notamment la position partagée par Emin Gun Sirer qui s’exprima sur le sujet lors d’une session de l’AMA du 29 avril passé. 

95% escroquerie

Des reproductions sans aucun progrès technologique

Avec plus de 5000 projets existants et une capitalisation boursière d’environ 250 milliards de dollars, les altcoins ont permis de lever beaucoup de fonds. M. Emin Gun Sirer affirme avec regret que la majorité de ceux-ci ne seraient intéressés que par l’argent des investisseurs crédules. Pour lui, ils sont des produits recyclés qui n’apportent aucune innovation technologique à l’écosystème des cryptomonnaies. Créateur de Karma System en 2003, l’informaticien maitrise d’ailleurs assez bien le sujet. Son projet était en réalité la première cryptomonnaie basée sur le Proof of work et ceci six ans avant la création du bitcoin.

Parlant des cryptomonnaies inutiles, il s’attaqua par exemple au projet Libra de Facebook. Il affirme que celui-ci n’avait que pour objectif de concurrencer les grandes monnaies fiduciaires, comme le dollar américain et l’euro, mais qu’il n’apportait rien de nouveau. Si la plupart des altcoins se présentaient comme étant de nouvelles méthodes de paiement, cela n’a rien d’innovant pour Emin Gun Sirer. Il déclare : « Il n’y a rien de mal à vouloir être une méthode de paiement, mais le Bitcoin l’a fait en premier ». De son point de vue, venir rivaliser dans le domaine avec le bitcoin parait inutile de la part des autres cryptomonnaies.

Un simple soutien et non une adhésion aux maximalistes du BTC

Les déclarations d’Emin Gun Sirer sont assez proches d’un discours connu qui est notamment tenu par les maximalistes du bitcoin. S’il admet partager comme eux l’idée que les altcoins ne serviraient à rien d’utile, il se défend d’avoir rejoint leur cause. Il déclara ainsi : « Je déteste l’approche maximaliste de Bitcoin. Je suis un homme de science. Mais ils ont raison de qualifier 95% des cryptos qui existent d’escroqueries. C’est juste un moyen d’obtenir de l’argent par le biais d’une ICO […] Ils poussent une monnaie avec un système qui ne fait pas avancer le monde ». Son soutien de circonstance s’inscrit donc dans une démarche de manifestation de la vérité comme savent le faire les scientifiques.

Il est vrai que par le passé plusieurs ICO s’étaient révélés être des escroqueries ayant permis de soutirer de l’argent à plusieurs investisseurs. Mais ce que suggère ici Emin Gun Sirer va bien plus loin que cela. Il souhaite en réalité que les nouveaux projets de cryptomonnaies travaillent à développer leurs propres technologies et services au lieu de s’approprier ceux du bitcoin sous d’autres noms.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo