Barry Sternlicht qualifie le bitcoin (BTC) d’outil financier unique

jeu 14 Oct 2021 ▪ 17h30 ▪ 4 min de lecture - par Thomas Poirier

Bitcoin est un instrument financier contre l’impression de masse des monnaies fiduciaires et c’est pourquoi Barry Sternlicht en possède.

Bien qu’il ait déclaré que la première cryptomonnaie était « incroyablement volatile », le milliardaire américain Barry Sternlicht a admis qu’il avait personnellement investi dans le bitcoin. Il détient également le deuxième plus grand actif numérique : Ethereum.

Pourquoi achète-t-il la crypto ?

Barry Sternlicht, co-fondateur du fonds d’investissement Starwood Capital Group, a estimé dans une récente interview, accordée à CNBC que le bitcoin est un outil financier qui peut aider à lutter contre l’impression massive des monnaies fiduciaires. Contrairement aux monnaies traditionnelles émises par le gouvernement, l’actif numérique a une offre maximale prédéterminée de 21 millions coins, ce qui a incité Sternlicht à en acheter :

« La raison pour laquelle je possède du bitcoin est que le gouvernement américain et tous les gouvernements de l’hémisphère occidental imprimeront de l’argent jusqu’à la fin des temps. Et il s’agit d’une quantité finie de quelque chose qui peut être échangée dans le monde entier. »

Néanmoins, le milliardaire de 60 ans ne semble pas être un maximaliste de Bitcoin, prétendant, par exemple, que le seul objectif réel du principal actif numérique est de servir de réserve de valeur.

Sternlicht semble être plus favorable à Ethereum, le décrivant comme « un bitcoin programmable » avec plus de cas d’utilisation que son rival.

« J’en possède aussi une partie », a-t-il révélé.

Par la suite, le cofondateur de Starwood Capital Group s’est déclaré très intéressé par la « technologie blockchain dans son ensemble », qui a le potentiel de changer la totalité du réseau financier.

Autres HODLers éminents

La liste des noms notables qui ont alloué une partie de leur richesse sur le marché crypto s’étend des politiciens aux investisseurs et aux célébrités. L’un des noms les plus en vue de l’industrie financière traditionnelle qui a lancé cette idée d’acheter des bitcoins pour se protéger de la hausse de l’inflation est Paul Tudor Jones III. L’investisseur milliardaire a effectué plusieurs allocations dans ce sens.

En juin, la sénatrice républicaine Cynthia Lummis a révélé qu’elle possédait cinq bitcoins, qu’elle a achetés en 2013 alors que sa valeur était de 300 dollars américains par coin. La semaine dernière, elle a admis qu’elle avait ajouté à ses avoirs entre 50 001 et 100 000 dollars de l’actif numérique en août.

L’investisseur milliardaire et propriétaire de l’équipe de basket-ball Dallas Mavericks Mark Cuban est le prochain sur la liste. Étant un partisan ardent du bitcoin, il a déclaré que son investissement en cryptomonnaies était composé à 60 % de bitcoins. En outre, 30 % sont investis en Ethereum, tandis que les 10 % restants sont alloués à d’autres altcoins tels que Dogecoin.

La personne la plus célèbre de cette liste est sans doute le PDG de Tesla, Elon Musk. Malgré sa position controversée par rapport au bitcoin, en particulier sur sa consommation d’énergie, l’entrepreneur a confirmé qu’il en possédait une quantité aux côtés d’Ethereum et de Dogecoin.

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.