Se connecter S'abonner

Bitcoin (BTC) bientôt illégal aux USA d’après Ray Dalio

Une épine dans la plante des pieds, voilà ce que représente aujourd’hui le bitcoin pour beaucoup de gouvernements et Banques Centrales. À défaut de le faire disparaitre, ces derniers œuvrent sans cesse pour en limiter l’utilisation à travers des réglementations strictes. Certains comme l’Inde ont carrément entrepris de les interdire, car ne pouvant contrôler un marché axé sur la décentralisation. Cofondateur et directeur des investissements de Bridgewater Associates Gestionnaire, le milliardaire Ray Dalio estime qu’il y a de fortes chances que le gouvernement américain en arrive à cette extrémité.

Ray Dalio

Une décision similaire à celle prise pour l’or dans les années 30

Comme s’est souvent le cas ces derniers mois, l’avis de M.Dalio tient d’une comparaison entre le bitcoin et l’or. Bien qu’il ne soit pas question du titre de valeur refuge, le gestionnaire de fonds spéculatifs estime que la cryptomonnaie s’approche d’un tournant déjà emprunté par l’or. « Comme dans les années 30, pendant la guerre … les liquidités et les obligations étaient de si mauvais investissements par rapport à d’autres choses, il y a eu un mouvement vers ces autres choses encore, et puis le gouvernement les a interdites … Ils ont interdit l’or ».

Outre cet aspect, M.Dalio a aussi évoqué la nécessité pour les gouvernements de conserver le monopole sur l’offre et la demande. Ces derniers ne souhaiteraient pas que d’autres monnaies opèrent ou soient en concurrence, car les choses pourraient devenir incontrôlables. Le bitcoin appartenant à cette catégorie d’actifs comme l’or avant lui, il s’attend à ce que la cryptomonnaie subisse le même sort. Pour ceux qui douteraient de la faisabilité d’une telle chose, M.Dalio a cité l’exemple du cas indien sur lequel le gouvernement américain pourrait s’appuyer pour rendre illégale ou interdire la possession de bitcoin.

Un scénario complètement surréaliste d’après les acteurs de la cryptosphère

A la question de savoir comment un scénario pareil pourrait se produire, M.Dalio a préféré être prudent, rappelant qu’il n’était pas un spécialiste des cryptomonnaies« Ma compréhension des gens qui sont en quelque sorte dans la surveillance du gouvernement et ainsi de suite est, oui, ils peuvent comprendre, ils peuvent le suivre, ils peuvent savoir qui traite avec elle. Je ne sais pas, je ne suis pas un expert en la matière » s’est-il contenté de répondre.

Ces experts ne se sont d’ailleurs pas privés de répondre à la polémique faisant valoir leur point de vue sur l’interdiction éventuelle du bitcoin. Il ne fait aucun doute que ce scénario aurait du mal à se concrétiser d’après eux à l’image de ce qu’a déclaré Cameron Winklevoss. « Le bitcoin peut avoir des propriétés similaires à celles de l’or, mais rendre illégal un logiciel décentralisé est un problème bien différent. Cela exige que vous mettiez essentiellement Internet hors-la-loi » a-t-il affirmé.

Si M. Dalio est en droit d’exprimer ses craintes au sujet du bitcoin et des cryptomonnaies en général, certains observateurs n’ont pu s’empêcher d’y voir une tentative de manipulation des marchés. Le dirigeant de Bridgewater est ainsi soupçonné de vouloir faire baisser le prix de l’actif afin de l’acheter plus facilement maintenant que la demande institutionnelle sur le marché est forte.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés