A
A

Canada : Candidat au poste de Premier ministre, il paie son déjeuner en bitcoin (BTC)

mer 30 Mar 2022 ▪ 16h30 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Le bitcoin (BTC) peut-il être utile dans le cadre des campagnes aux différentes élections ? Pierre Poilievre, candidat du Parti conservateur au poste de Premier ministre du Canada, semble avoir trouvé une réponse claire. En effet, il a officiellement annoncé qu’il soutient la cryptomonnaie. Mieux, il a réalisé un achat en utilisant cet actif numérique, comme pour traduire son soutien effectif au bitcoin (BTC).

Crypto, bitcoin

Il achète son déjeuner en payant avec du bitcoin (BTC)

Au Canada, Pierre Poilievre, candidat du Parti conservateur, n’a pas attendu longtemps avant d’afficher publiquement son soutien pour les actifs numériques, notamment pour le bitcoin (BTC). En effet, en plus d’annoncer qu’il est un pro-cryptomonnaie, il a effectué un achat de déjeuner en utilisant des bitcoins (BTC) via la plateforme Lightning Network.

Dans une série de vidéos postées sur les réseaux sociaux, on voit M. Poilievre utiliser la mise à l’échelle de niveau 2 de la cryptomonnaie, le Lightning Network. Et cela pour effectuer un envoi de BTC à Tahinis, une petite chaîne de restaurants familiaux qui a investi toutes ses réserves de liquidités en BTC. La chaîne de restaurants a été récemment créée par les frères Aly et Omar Hamam, pour qui le BTC a été fortement utile au cœur de la crise sanitaire relative à la pandémie de la Covid-19.

Depuis que la stratégie de Tahinis de recourir au BTC, de nombreuses entreprises ont suivi la dynamique. Ce sont surtout des sociétés de business. Par exemple, nous pourrions citer MicroStrategy, cotée au Nasdaq, qui possède plus de 125 000 BTC dans sa trésorerie.

Éliminer la ‘’toile d’araignée de règles’’

Au Canada, les personnes qui sont passionnées par les cryptomonnaies se disent satisfaites du soutien que M. Poilievre porte à l’actif numérique. Cela dit, selon CBC News, le politicien cherche à s’attirer leurs faveurs. « Le gouvernement est en train de ruiner le dollar canadien, les Canadiens devraient donc avoir la liberté d’utiliser une autre monnaie, comme le bitcoin », a affirmé M. Poilievre durant une réunion.

Le candidat au poste de Premier ministre du Canada a fait valoir que le choix et la concurrence peuvent « offrir aux Canadiens de meilleurs produits monétaires et financiers », tout en leur permettant de « se retirer de l’inflation en ayant la possibilité d’opter pour les cryptomonnaies ».

Comme la responsabilité de la réglementation des valeurs mobilières relève des provinces au Canada, M. Poilievre a déclaré qu’il espérait travailler avec les provinces. Il aimerait éliminer la « toile d’araignée de règles contradictoires » entourant la réglementation des cryptomonnaies, tout en évitant une répression de cet espace.

Au Canada, un candidat au poste de Premier ministre a affiché son soutien aux cryptomonnaies. En retour, il bénéficie d’ores et déjà de l’appui des utilisateurs de cryptomonnaies, notamment le bitcoin (BTC). Eux aussi n’hésitent pas à afficher leur soutien au politicien dans le cadre de sa campagne.

Source : CryptoGlobe

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !