JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Cryptoloris ! La magie de Bitcoin ne convainc pas la maman d’Harry Potter

Mes chers élèves, cette année Poudlard a le plaisir d’accueillir une personnalité célèbre, qui a décidé de rejoindre notre école pour en savoir plus sur Bitcoin (BTC). Je demande à ses professeurs d’être patients avec elle car, malgré l’énorme sympathie et respect que nous lui témoignons, elle a du répondant et ne vous facilitera pas la tâche.

A l’école des crypto-sorciers

Harry Potter savait-il qu’il était bien plus qu’un simple moldu avant que Hagrid ne vienne le chercher ? Le jeune Potter fut immédiatement sous le charme de Poudlard et du monde des sorciers en général.

Dommage que sa mère moldu J. K. Rowling, ne partage pas la fascination de son protégé pour les mystères et tout ce qu’il ne comprenait pas à ses débuts mais, il finira par la suite avec l’aide de ses profs – Albus Dumbledor bien évidemment, ou encore Filius Flitwik et, même le sombre Severus Rogue – par devenir un sorcier accompli.

Tout a commencé un 15 mai 2020 : la moldu J K Rowling répondit aux tweets de la journaliste de Coin Desk et l’avocat Marvin Ammorides créatures magiques qui, pour l’occasion, ont utilisé l’oiseau bleu plutôt que des hibous – en déclarant qu’elle ne comprenait pas Bitcoin et qu’elle leur demandait de le lui expliquer.

La Bitcoinsphère, loin d’être fermée aux profanes et ravie de cet intérêt magique, passa alors plus de 36 heures à essayer de lui expliquer l’essentiel des fondements même de la doyenne des cryptos.

Malheureusement Rowling a non seulement les quelques qualités de Miss Granger mais, également ses défauts : intelligente mais, têtue.

« Les magiciens sont encore obligé de faire confiance à la banque des Gringotts, Bitcoin résout cela » : ce tweet du compte officiel même de Bitcoin, n’a pas convaincu notre jeune élève.

Elon Musk, dont l’entreprise SpaceX est célèbre pour la fabrication de balais pour les sorciers qui souhaitent voler dans l’espace, a également tenté de lui donner un cours abrégé d’économie et finance. En une phrase : Bitcoin est plus solide que les fiats émis massivement par les banques centrales. Pas suffisant ou peu convaincant pour Rowling.

Même Changpeng Zhao n’a pu résister à la tentation d’offrir son aide : il s’est proposé en prof perso – le petit malin – pour lui enseigner comment acheter du Bitcoin avec du GBP.

CZ tentant un sort d'imperium pour convaincre JK Rowling d'acheter du BTC
CZ tentant un sort d’imperium pour convaincre JK Rowling d’acheter du BTC

Dogetoshi s’y est mis également : « Vous vous souvenez quand Dobby a été libéré par une chaussette ? Bitcoin est cette chaussette » – bon faut pas pousser aussi Dogetoshi, ce n’est pas que j’ai maintenant quelques satoshis, que je vais me comparer à Dobby quand je n’avais que des fiats.

Malgré tous ces tweets éducatifs, pour Rowling, la recette qu’il faut préparer et boire, ainsi que les formules à prononcer et, même la manière dont il faut « agiter » sa baguette, pour pouvoir comprendre Bitcoin, sont apparemment trop complexes : blah blah blah, Bitcoin par ci, Bitcoin par-là, en gros c’est tout ce qu’elle a retenu. Et encore, ça c’était avant que les Serpentards ne débarquent…

Tu-sais-qui

Richard Heart est-il Lord Voldemort réincarné dans le monde magique de la cryptosphère ? Ou est-ce un simple mangemort qui cherche à en recruter d’autres, pour le compte du seigneur des ténèbres, dont l’identité ne peut donc être que l’un des 2 autres cavaliers de l’apocalypse de Bitcoin : John McAfee et Craig Wright ? Ce dernier serait d’ailleurs le vrai papa de Harry PotterPauvre Craig, se tourner vers Harry maintenant que Bitcoin l’a renié.

Richard Heart a sorti la carte de sa crypto HEX en tant que monnaie « programmée » pour essayer de séduire Rowling pour pouvoir l’attirer dans ses rangs.

Heureusement que la maman de Potter a du caractère : elle l’a envoyé balader en disant qu’elle ne voulait pas programmer une monnaie, déjà qu’elle savait à peine faire marcher sa télé…

Bon, j’ai passé la plus grande partie de mes mardis de confinement à regarder Harry Potter à la télé – oui je sais, mon amie d’enfance depuis maintenant 29 ans, m’a dit la même chose : les livres sont de loin meilleurs que les films. Cryptoloris : ah s’il suffisait de prononcer cette formule pour convaincre les crypto-sceptiques de la nécessité d’une nouvelle forme de monnaie, face à la politique chaotique des banques centrales. Et si seulement l’Evanesco pouvait fonctionner sur Wright et consorts.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo