NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Cynthia Lummis souhaite que Bitcoin (BTC) entre dans le plan de retraite des Américains

Intégrer les cryptomonnaies, notamment le Bitcoin (BTC), parmi les actifs dans les plans de retraite des citoyens américains. C’est le projet que propose et défend actuellement la sénatrice Cynthia Lummis. Elle voudrait que les Américains aient désormais la possibilité d’utiliser le Bitcoin (BTC) pour établir leurs plans de retraite. Une demande qui n’est pas tombée dans des oreilles de sourd !

Senior smiling man using calculator and holding blank paper

Maintenir une ‘’allocation d’actifs diversifiée’’

CNBC Financial Advisor Summit, 29 juin. La sénatrice Lummis prend la parole et donne son avis sur les nombreuses possibilités qu’offrent les cryptomonnaies. Selon elle, le Bitcoin (BTC) et les autres monnaies électroniques peuvent devenir une partie normale des allocations d’actifs diversifiés pour les fonds de retraite. L’objectif qu’elle nourrit avec cette option est de protéger les personnes retraitées des effets néfastes de l’inflation.

« J’aimerais également que les particuliers puissent utiliser les bitcoins (BTC) et les cryptomonnaies de leur choix qui sont sûrs, qui ont satisfait aux exigences de la lutte contre le blanchiment d’argent et du Bank Secrecy Act (BSA) », a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, la sénatrice a insisté sur la nécessité de maintenir une « allocation d’actifs diversifiée ». Elle pense que c’est important, car cette mesure permettra de réduire les risques d’inflation causés par les dépenses gouvernementales. « Le Congrès dépense des millions et des trillions de dollars, et inonde notre économie et l’économie mondiale de dollars américains, il n’y a aucun moyen de ne pas déprécier la valeur du dollar américain ».

Investir dans le Bitcoin (BTC) avec des réserves

Même s’il est vrai que de nombreuses personnes se disent favorables à la possibilité d’utiliser les cryptomonnaies dans leur plan de retraite, il existe encore quelques réfractaires. D’ailleurs, des analystes restent sceptiques face à cette tendance qui a émergé à partir de l’année 2020.

Le 22 juin dernier, Aaron Pottichen, le vice-président sénior d’Alliant Retirement Consulting, avait déclaré à CNBC que « les promoteurs de plans, en général, sont encore très peu susceptibles de vouloir adopter tout type de cryptomonnaie dans leur gamme d’investissements ».

Pour en revenir à la sénatrice Lummis, elle a révélé qu’elle a actuellement 5 Bitcoins (BTC) au total. Elle a acquis son premier BTC en 2013 à environ 330 $. Bien qu’elle reste une ardente défenseuse de cette cryptomonnaie et qu’elle souhaite que plus de personnes s’y intéressent, elle garde la tête sur les épaules. Au cours de l’interview avec CNBC, elle a affirmé : « Je ne veux pas que tout le monde mette tout son argent dans le Bitcoin (BTC), tout comme je ne veux pas que tout le monde le mette dans le dollar ($) ou sous un matelas ».

Cynthia Lummis, la sénatrice américaine qui défend le Bitcoin (BTC) propose que ce dernier s’invite mieux dans le plan de retraite des Américains. Elle espère que cette mesure permettra de sécuriser l’épargne des séniors, tout en leur donnant la possibilité d’avoir une belle retraite. Attention cependant à ne pas tout investir dans la cryptomonnaie, rappelle Mme Lummis.

Plus d’actions
Partagez

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo