JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

D’après Elon Musk, Tesla n’a pas vendu ses bitcoins (BTC)

Elon Musk aurait dû rester à l’écart de la cryptosphère. Le milliardaire a déclaré que Tesla ne liquidait pas ses Bitcoins (BTC). Et alors ?

SpaceX Starship in orbit of the alien planet, SpaceX Concept Spacecraft in orbit of the Earth 3d render

La gifle, c’est maintenant !

Peut-on réellement croire qu’une société puisse refuser d’accepter des paiements en Bitcoin pour l’achat de ses produits, sans pour autant vouloir s’en séparer ?

Dans un tweet du 17 mai 2021, Elon Musk a mis fin aux rumeurs selon lesquelles Tesla a vendu une partie de ses BTC.

@CryptoWhale avait déclaré dans un tweet la veille que les “Bitcoiners vont se gifler le trimestre prochain lorsqu’ils découvriront que Tesla s’est débarrassé du reste de leurs avoirs en #Bitcoin.”

Tesla avait déjà essayé de rassurer les marchés en annonçant que la société “ne vendra pas de Bitcoin et nous avons l’intention de l’utiliser pour les transactions dès que l’exploitation minière passera à une énergie plus durable“.

L’entreprise avait investi 1,5 milliards de dollars en Bitcoin au cours du 1er trimestre 2021. Il avait vendu 10% de ses réserves en avril 2021. Selon Musk, cette vente visait à prouver la liquidité de Bitcoin.

Le mal est fait !

Faut-il blâmer les bitcoiners qui s’en prennent au « pauvre » Musk ? La décision de Tesla de rejeter Bitcoin est-elle tout à fait justifier ?

L’entreprise a provoqué le plus grand krach du cours du BTC depuis le début de son bull run au mois d’octobre 2020.

Bitcoin a quitté les niveaux proches des 60 000 $, pour se négocier actuellement à 41 173 $. Il a même formé un creux aux 31 768 $ sur Bitfinex le 19 mai 2021.

Tesla avait fait l’erreur d’annoncer qu’il acceptera les paiements en BTC, avant de faire une volte-face qu’il justifie par la pollution due au minage BTC.

La société aurait tout simplement dû y réfléchir à 2 fois avant même de « faire l’intéressant » en déclarant publiquement qu’elle ajoutait Bitcoin à la liste de ses moyens de paiement.

L’excentrique milliardaire a ensuite Tweet un message encourageant, signifiant que Tesla avait des “Diamond Hands”, une expression désignant une personne holdant contre vents et marées.

Peu importe si Tesla a liquidé ou non ses Bitcoins. Il a planté un couteau dans le dos du Bitcoin, en provoquant un FUD qui a changé profondément la structure des marchés.

Le RSI(14) hebdomadaire s’élève actuellement à 47, loin des 60 et plus durant la phase « normale » du bull run. Le RSI(14) mensuel s’élève à 64, alors que sa valeur se situait au-dessus des 90 lors des beaux jours.

Le RSI(14) journalier quant à lui s’élève actuellement à 24. On ne sait même pas pour le moment jusqu’où il pourra descendre.

A cause du show de Musk, Square a même dû s’engager à ne plus acheter des Bitcoins dans le futur pour des raisons écologique. Le ministre de l’environnement norvégien qui a déclaré détenir des Bitcoins sera-t-il obligé de les vendre ?

Quelle conclusion en tirer ? Le milliardaire est aujourd’hui l’ennemi des marchés BTC. Il ne faudra point l’oublier.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo