Se connecter S'abonner

En plus de Bitcoin, Craig Wright aurait-il inventé l’iPhone ?

Quelque part entre “Faites entrez l’accusé” et une espèce de bêtisier de fin d’année à la sauce Tech, cela fait bien longtemps que le procès opposant le Dr. Craig Wright – auto-proclamé inventeur du Bitcoin en dépit des évidences les plus gênantes – et la succession de feu son collègue Dave Kleiman sur fonds d’une fortune supposée d’un montant d’1 million de bitcoins, a viré à la farce grotesque. En effet, des protagonistes à leurs avocats, jusqu’aux différents magistrats eux-mêmes, plus personne n’a le moindre espoir que le barnum général aboutisse à quoi que ce soit de ressemblant à une décision de Justice raisonnable. Dernier épisode en date : Craig Wright est tellement fort, qu’il utilisait déjà un iPhone….Un an avant sa présentation par Apple.

Mensonges, Bitcoin et iPhone temporel

C’est donc devenu le soap-opera judiciaire de l’année 2020 : les déconvenues, humiliations et autres coups de théâtre dont l’inénarrable Craig – Faketoshi – Wright est l’acteur principal, pour le plus grand plaisir du gros ego de l’intéressé, auto-proclamé créateur de Bitcoin.

L’ensemble de la presse spécialisée et une partie de la communauté crypto suit donc la chose, partagés entre amusement et dépit de voir ainsi exposée au monde la partie de l’écosystème probablement la moins crédible pour quiconque a un minimum conscience des enjeux.

Ainsi, après avoir subi la semaine dernière une humiliation qui restera gravée dans le petite livre des humiliations, en se faisant – très littéralementinsulter par des adresses Bitcoin sont il prétendait avoir le contrôle, ce sacré Craig nous explique qu’il utilisait un iPhone en 2006, soit un an avant l’annonce officielle de la 8ème Merveille du Monde, par les soins du légendaire Steeve Job.

“Alors bien sûr, j’ai emprunté celui-là à Craig Wright”

En effet, à l’occasion d’une de ses dépositions, c’est Wright lui-même qui confie avec moult détails comment il consultait ses mails avec le fameux appareil à la pomme, en 2006, dans la plus grande des décontractions temporelles.

iphone avant 2006 pour Craig Wright

Alors bien-sûr, on entend déjà les bruissements d’indignation de la fanbase du monsieur à base de « Rhooo, ça arrive à tout le monde une petite erreur de date » et autres « Est-ce si grave ? Cet acharnement est suspect », mais la réalité est d’une désarmante simplicité : si un mathématicien de formation, cryptographe, auto-désigné comme le créateur d’une oeuvre tenant du génie rationaliste le plus brillant, se plante sur un truc aussi basique, comment pourrait-il être crédible sur quoi que ce soit d’autre ? Je vous laisse méditer sur cette lancinante question.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Crypto-enthousiaste de la deuxième heure, rien n’a plus d’importance à mes yeux que d’accompagner l’adoption globale et la démocratisation des trésors que nous propose la blockchain.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo