Hoskinson estime que CECI est « critique pour la viabilité à long terme de Cardano (ADA) »

lun 29 Nov 2021 ▪ 7h00 ▪ 5 min de lecture - par Thomas Poirier

Avec la mise en œuvre de la fonctionnalité de smart contract via le hardfork d’Alonzo plus tôt cette année, Cardano s’est lancé dans le courant dominant des services décentralisés et du Web3. Cependant, pour qu’une plateforme blockchain existe dans cette industrie concurrentielle, le développement constant doit constituer une partie importante de son écosystème.

La diversité des clients est essentielle pour la viabilité à long terme de Cardano

Récemment, un développeur de Cardano a estimé sur Twitter que le réseau devait implémenter un node alternatif, car il est « critique pour le succès de notre blockchain ». À cela, le fondateur et créateur Charles Hoskinson a répondu :

« La diversité des clients est essentielle pour la viabilité à long terme de Cardano. J’adorerais voir un client Typescript, Rust et Haskell travailler ensemble et être certifiés selon les spécifications formelles. »

Un client signifierait essentiellement une application logicielle qui implémente la spécification Cardano et communique via le réseau peer-to-peer avec d’autres clients Cardano.

Le développeur de Cardano a également noté que Haskell, qui est le langage de programmation natif de Cardano, est « un excellent choix pour implémenter les spécifications en premier ». Rust est la meilleure option pour la fiabilité et les performances de mise en œuvre. Alors que Haskell est nécessaire pour une implémentation de code fiable, il est particulièrement important dans l’implémentation du client de node Cardano, infrastructure essentielle pour vérifier en toute sécurité les transactions blockchain.

Une proposition sur la gouvernance de Cardano a noté les nombreux facteurs qui rendent nécessaire la mise en œuvre de nodes alternatifs sur Cardano.

L’implémentation de nodes alternatifs

Plus important encore, les protocoles actuellement déployés sur le réseau principal de Cardano n’ont qu’une seule implémentation dans le langage Haskell. Cela a une communauté de développeurs plus petite par rapport aux autres langages de programmation. Cela entrave la vérification des spécifications, car l’absence d’implémentation alternative rend presque impossible la « validation de la conformité aux spécifications ».

Il a en outre ajouté :

« L’implémentation de nodes alternatifs dans un langage avec une communauté de développeurs plus large permet le prototypage rapide de nouvelles idées, l’expérimentation et la diversité de pensée dans des domaines non clés, tels que les protocoles de réseau. Elle fournit également une excellente base pour construire différentes chaînes latérales sur le dessus. »

Conclusion d’Hoskinson

Enfin, la proposition a mis en évidence les risques posés par une mise en œuvre homogène du code. En effet, un bug dans la base de code Haskell a la capacité d’affecter l’ensemble du réseau, sans que les contributeurs aient la possibilité de passer à une implémentation de node différente.

De plus, cela rend également la communauté des développeurs plus dépendante d’IOG et de ses décisions de conception. Il a conclu :

« Un certain niveau de concurrence entre les nodes serait très bénéfique et améliorerait le pouvoir de négociation de la communauté. »

Les applications clientes de nodes sont également sensibles aux vulnérabilités logicielles typiques, ce qui fait de la diversification une priorité absolue même pour la blockchain supérieure, Ethereum. Elles ont poussé les membres de la communauté et les investisseurs institutionnels à « rechercher et adopter les clients ayant des parts plus faibles du réseau ».

La domination d’un client, Prysm, a également conduit beaucoup à craindre que la post-fusion du réseau Ethereum ne soit empêchée de finaliser si quelque chose se passe sérieusement mal avec le client.

Récemment, le réseau Ethereum a même réussi à éviter une attaque à 51 % en raison de la diversification des clients. Lorsque des nodes s’exécutant sur un client ont été amenés à basculer vers une chaîne invalide créée par un pirate informatique, les autres nodes clients rejettent la chaîne latérale et sauvent le réseau du fork.

Source : ambcrypto.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.