Jack Ma, CEO d’Alibaba, Pense Que Les Cryptomonnaies Sont Le Futur

Sésame ouvre-toi : Jack Ma déclare son soutien aux « monnaies numériques ». Le fondateur d’Alibaba semble avoir bien choisi ses mots.

L’art de susciter un débat en mettant un soupçon de flou dans son discours : de quoi créer un sujet de discussion entre Changpeng Zhao et Vitalik Buterin.

Des monnaies numériques dans la caverne d’Alibaba

Le milliardaire Jack Ma a indiqué dans un discours prononcé lors du Bund Summit à Shanghai que les cryptomonnaies représentaient le futur du système financier mondial.

Selon Bloomberg, Ma aurait déclaré que les monnaies numériques pouvaient créer de la valeur et qu’il était temps de concevoir un nouveau système financier basé sur elles.

Changpeng Zhao a salué son discours qu’il qualifiait d’impressionnant. Toutefois, comme de nombreux observateurs, Bloomberg note que le terme « monnaies numériques » est trop générique et devait faire l’objet d’une clarification.

En effet, il est fort possible que Ma ait fait référence aux cryptomonnaies des banques centrales. D’ailleurs, le projet de création du Digital Yuan avance et serait actuellement en phase de test.

Un terme générique pour une politique ambiguë

Dans un tweet du 25 octobre 2020, le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a expressément demandé à quoi ce terme faisait référence.

Ce au quoi CZ a répondu qu’il s’agissait de la traduction littérale de l’expression employée dans le discours de Ma.

Le fondateur de Binance ajoute que le vocable est sujet à interprétation et que Ma ne pouvait aller plus loin, sans provoquer de controverses.

Vitalik Buterin Changpeng Zhao cryptomonnaie Jack Ma

Source : Image via Twitter

La position du gouvernement chinois envers les cryptomonnaies est ambiguë : les cryptomonnaies seraient considérées comme illégales mais de nombreux actifs comme Bitcoin (BTC) y sont négociés.

Les sociétés chinoises de minage dominent l’industrie. Ma a également critiqué les régulations internationales, en particulier les accords de Bâle, qu’il juge obsolète.

Selon lui, les régulations entravent le développement de la Chine et ne prennent pas en considération les opportunités des jeunes ou des pays en développement.

La Banque centrale européenne demande à ce que le terme stablecoin soit revu car il serait trop ambigu, alors que les banques centrales sortent leur cryptomonnaie qui n’en est pas une. Le pouvoir des mots : Joe Biden et Donald Trump en abusent actuellement pour se faire élire. Le monde doit être éduqué aux cryptomonnaies pour éviter de se faire berner – les néophytes pourraient toujours faire un tour sur hope.com. On évitera ainsi d’applaudir le discours de Jack Ma sans en comprendre toutes les nuances qui ne sont pas forcément positives.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés