Jamie Dimon qualifie d'idiots les fervents partisans du Bitcoin (BTC)

mar 28 Sep 2021 ▪ 20h00 ▪ 3 min de lecture - par Thomas Poirier

Jamie Dimon, PDG de l’une des plus grandes institutions financières au monde, JPMorgan, a une nouvelle fois fait part au monde de sa position sur le Bitcoin. Dimon a déclaré que quiconque emprunte de l’argent pour acheter du Bitcoin est un « idiot ». Cependant, son opinion personnelle ne contredit pas le fait que JPMorgan offre désormais l’accès à six fonds de cryptomonnaie pour ses clients et a même créé un projet de son propre token, JPM Coin.

Jamie Dimon critique les cryptomonnaies

Au fil des années, Daimon a présenté des dizaines de titres brillants à diverses publications de cryptomonnaie. Cette semaine le PDG de JPMorgan critique le Bitcoin à nouveau. Jamie Dimon a parlé de la valeur réelle des cryptomonnaies et de sa vision de l’industrie dans une interview accordée à « Times of India ». Il a déclaré que cette industrie conduit à une spéculation généralisée. Cependant, Dimon a également reconnu la probabilité que le secteur crypto puisse décupler sa valeur dans les années à venir.

«Je ne suis pas un acheteur de Bitcoin. Je pense que si vous empruntez de l’argent pour l’acheter, vous êtes un idiot», a déclaré le PDG.

Selon Dimon, l’une des tâches principales de l’État est sa propre émission monétaire. Par conséquent, le gouvernement de n’importe quel pays veut, tout naturellement, contrôler la monnaie nationale par l’intermédiaire de la banque centrale. Pour cette raison, les fonctionnaires ne prendront jamais en charge le Bitcoin ou toute autre cryptomonnaie.

Le règlement et les suggestions de JPMorgan

Dimon s’est fait poser la question comment, selon lui, la réglementation affecterait les cryptomonnaies à l’avenir. Il pense qu’un jour, tous les gouvernements réglementeront le Bitcoin. 

«Il sera réglementé. Les gouvernements réglementent pratiquement tout», a déclaré Dimon.

Malgré les déclarations publiques du chef d’entreprise, JP Morgan travaille assidûment à l’apprentissage de la blockchain. A présent, l’entreprise est plus ouverte aux cryptomonnaies qu’elle ne l’était il y a deux ou trois ans. En août, la société a annoncé qu’elle autorisait désormais ses clients à accéder à six fonds d’investissement basés sur la cryptomonnaie (Bitcoin Trust, Bitcoin Cash Trust, Ethereum Trust et Ethereum Classic Trust, et Osprey). Une chaîne de relations aussi longue et complexe signifie que les clients de JPMorgan eux-mêmes ne posséderont pas directement la cryptomonnaie mais ils pourront toujours rejoindre la tendance actuelle.

Rappelons que la société envisage de lancer son propre token numérique, JPM Coin. En 2020, la monnaie numérique d’une banque américaine a eu son premier utilisateur, une grande entreprise technologique sans nom. JPMorgan a aussi l’intention de créer des canaux de paiement dédiés pour les banques centrales intéressées par le développement de leurs propres monnaies numériques.

A
A
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.