Jurrien Timmer : Le bitcoin (BTC) atteindra la barre des 100 000 dollars

sam 16 Oct 2021 ▪ 20h00 ▪ 4 min de lecture - par Thomas Poirier

Jurrien Timmer, directeur de Global Macro chez Fidelity, pense que le bitcoin se négocie à 100 000 dollars d’ici à 2023. En ce qui concerne sa corrélation avec l’or, il a déclaré que les deux actifs sont « deux joueurs différents dans la même équipe ».

La voie vers les 100 000 dollars

Le prix du bitcoin a été, et restera très probablement, l’un des sujets les plus chauds au sein de la communauté crypto. Les prédictions futures sont fréquemment discutées, et la fin de l’année 2021 est la prochaine échéance, à laquelle de nombreux partisans et analystes voient le bitcoin atteindre les 100 000 dollars.

C’est le cas de Mike McGlone, stratège principal en matières premières chez Bloomberg. Le mois dernier, l’expert a tenu compte de l’adoption croissante du bitcoin et de la baisse de l’offre active pour prédire que le bitcoin atteindra 100 000 dollars d’ici à la fin 2021.

Jurrien Timmer, pense également que le BTC pourrait atteindre la barre à six chiffres, mais son horizon temporel est plus large. Dans une récente interview avec CNBC, il a déclaré : 

« J’ai un modèle d’offre et un modèle de demande et la prochaine et dernière fois que ces deux modèles se croisent, c’est aux alentours de 100 000 dollars dans quelques années. »

Timmer a également abordé un autre sujet populaire, la corrélation entre la cryptomonnaie principale et l’or. D’après lui, les deux actifs ne sont pas concurrents mais ils sont «deux joueurs différents dans la même équipe». Cependant, il préférerait en fait comparer la cryptomonnaie avec le géant multinational des technologies et du multimédia Apple :

« J’ai une autre étude où je la compare en fait au réseau d’Apple, à sa valorisation et à sa taille. »

Le bitcoin et le dollar

Jurrien Timmer a également estimé que le bitcoin restera lié « d’une certaine manière » au dollar américain. Il ajoute que, pour l’instant, l’actif numérique phare est « un peu lourd, lent et pas très stable ». En tant que tel, il ne menace pas la domination de la monnaie nationale américaine :

« Je ne pense vraiment pas que le bitcoin menace le dollar ou le statut de réserve du dollar. Je ne pense pas du tout que l’hégémonie du dollar en tant que monnaie de réserve soit menacée. »

Le mois dernier, le directeur de Fidelity a également mentionné les deux actifs lorsqu’il a fait part de ses réflexions sur l’adoption du bitcoin par le Salvador. Il a qualifié la décision du pays « d’un développement nouveau et intéressant », mais estime que l’importance de cette décision est « un peu exagérée ».

« Ce n’est pas comme si le Salvador avait abandonné le dollar américain comme monnaie de référence, ce n’est pas comme s’il était passé du dollar comme monnaie de référence au bitcoin. Il a toujours le dollar, et les gens peuvent décider d’être payés en dollars. Il s’agit donc essentiellement d’une démarche volontaire. »

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.