NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

La COVID-19 a incité les Japonais à accumuler du Bitcoin (BTC)

On ne va pas vous resservir les mêmes clichés touristiques avec les sushis, les mangas à propos du Japon. Le tourisme international est d’ailleurs loin d’être au meilleur de sa forme, avec la crise sanitaire actuelle. Si le COVID-19 en fait voir des vertes et des pas mures aux entreprises dans le secteur du tourisme, il a plutôt gâté Bitcoin et les cryptomonnaies, notamment au Japon.

Pandémie de cryptos au Japon

L’organisation nippone en charge de la régulation de la crypto-industrie, la Japan Virtual and Crypto Assets Exchange Association (JVCEA), a révélé dans un rapport de recherche une augmentation considérable des avoirs en cryptomonnaies au Japon, au cours du mois de mars 2020, durant la pandémie.

Le nombre de Bitcoins (BTC) détenus par les exchanges s’élevait à 169 376 BTC, soit 11% de plus qu’au mois de février 2020.

Les volumes de Ripple (XRP) et d’Ethereum (ETH) ont également augmenté, respectivement de 6,4% et de 5,7% : le nombre d’ETH au sein des exchanges japonais serait de 1,14 millions et celui des XRP de 3,2 billions.

Cette tendance à la hausse a également été observée pour d’autres cryptomonnaies comme Bitcoin Cash (BCH), Monacoin (MONA) ou Litecoin (LTC).

Japon et le Bitcoin, une longue histoire

La doyenne des cryptos pour les jeunes

Les raisons de cette augmentation du nombre de bitcoins détenus par les exchanges, ne sont pas claires : les cryptophiles n’ont pas hésité à première vue, à acquérir plus de Bitcoins après le Black Thursday du 12 mars 2020.

L’un des analystes de l’exchange Bitbank, Yuya Hasegawa, expliquait que, les mouvements de prix et le volume des avoirs en cryptomonnaies, sont généralement inversement proportionnels : lorsque les prix diminuent, les utilisateurs envoient leurs Bitcoins aux exchanges pour limiter leurs pertes et retirer un minimum de profit.

Cette tendance n’est pas spécifique au Japon, de nombreux utilisateurs à travers le monde ont investi dans Bitcoin durant la pandémie : l’application britannique de trading, Mode, rapporte que les baby-boomers et la génération X, sont les deux tranches d’âge ayant considérablement accru leurs avoirs en cryptomonnaies.

L’un des responsables de Mode, Janis Legler, conclut que la pandémie a considérablement transformé la manière d’opérer des investisseurs.

Les conséquences économiques de la COVID-19 participent à l’essor de Bitcoin et des cryptomonnaies, en révélant les faiblesses du système économique et financier actuel. De plus, les nouvelles technologies permettent d’investir toujours plus facilement, et une nouvelle génération découvre à sa manière, comment investir.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo