NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

La sénatrice Cynthia Lummis veut sensibiliser les autorités américaines au Bitcoin (BTC)

Pendant que les fiducies peinent toujours à se remettre des effets de la crise occasionnée par la pandémie du covid-19, les cryptomonnaies auront convaincu plus de monde. C’est notamment le cas de la sénatrice américaine Cynthia Lummis. Celle qui vient d’être nouvellement élue pour représenter l’état du Wyoming a décidé de faire la promotion du bitcoin au sénat durant son mandat. Elle estime d’ailleurs que la cryptomonnaie est une solution viable pour remplacer les fiats en cas de déclin de celles-ci.

Un mandat placé sous le signe du bitcoin

Face aux échecs des politiques de relance économique mises en place par les gouvernements, Mme Lummis s’est montrée favorable à l’utilisation du Bitcoin (BTC). C’est au cours d’un épisode du podcast What Bitcoin Did que la sénatrice a livré à Peter McCormack sa vision d’un monde où la mère des cryptomonnaies serait le pilier de l’économie mondiale. « Si nous arrivons au point où nous avons tellement dépensé que les choses commencent à s’effondrer, le cygne noir se produit pour toute monnaie fiduciaire – que ce soit la nôtre ou la vôtre ou celle de la Chine ou du Japon – qu’il y a un filet de sécurité disponible pour chaque gouvernement dans le monde, et ce filet de sécurité est le Bitcoin » a-t-elle notamment déclaré.

Elle a ensuite expliqué qu’elle profiterait de sa position pour plaider cette cause en sensibilisant ses collègues et le gouvernement américain sur les avantages à utiliser en plein temps du Bitcoin.  « Je veux vraiment utiliser mon temps au Sénat américain en partie pour aider à introduire le sujet des Bitcoins. Faire mieux comprendre au Sénat le Bitcoin, ce qu’il est, ce qu’il fait, comment il peut être un atout qui peut croître et se développer en tant qu’accessoire, donc essentiellement à côté de notre monnaie fiduciaire, et qu’il faut lui laisser une voie et une avenue claire – une autoroute inter-état en fait – pour croître et se développer à côté de notre monnaie fiduciaire » affirma Mme Lummis.

Le Bitcoin comme alternative à l’augmentation de la dette des États-Unis

Pour répondre à la crise, le gouvernement américain n’a eu d’autres choix que celui de passer à la planche à billets. Avec une dette nationale s’élevant à plus de 27 000 milliards de dollars, le pays a presque épuisé toutes ses cartes en matière de stratégie de relance économique. Une situation que déplore la sénatrice qui s’est dite désolée de l’absence de plan de remboursement de la dette du pays. Elle a ainsi évoqué la possibilité d’utiliser le Bitcoin comme solution à ce problème mettant notamment en avant sa capacité à servir de valeur refuge.

 À l’heure où les grandes puissances s’activent pour lancer d’ici l’année prochaine les CBDCs opposées par définition aux cryptomonnaies, l’engagement de la sénatrice Lummis pourrait être mal reçu.  La cryptomonnaie et l’espace cryptographique ne perdraient cependant rien à bénéficier d’une alliée au sein du Sénat américain.

.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo