Se connecter S'abonner

Le fondateur de BitConnect: une fraude avec Bitcoin (BTC) à 2 milliards de dollars

Hier, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a déposé une plainte contre le fondateur de la plateforme d’échange BitConnect. Malgré le fait que la plateforme de cryptomonnaie n’existe plus, son fondateur a été accusé d’avoir reçu environ 2 milliards de dollars en attirant frauduleusement des investisseurs.

Concept of  Bitconnect,  a Cryptocurrency blockchain, Digital money

Suite de l’affaire commencée en mai

Selon Livemint.com, la plainte était la conséquence directe de l’affaire qui a commencé en mai de cette année. Le régulateur américain des valeurs mobilières a accusé le citoyen indien, Satish Kumbhani, fondateur de BitConnect, d’avoir trompé les utilisateurs potentiels et d’avoir violé la loi sur l’enregistrement.

À ce moment-là, la SEC a inculpé Glenn Arcaro et sa société Future Money Ltd pour fraude.  C’est lui qui a agi en tant que principal promoteur de BitConnect aux États-Unis et a reçu plus de 24 millions de dollars grâce à des commissions de parrainage.

Lors du procès d’hier à San Diego, Arcaro a plaidé coupable. Le juge de paix, Mitchell Dembin, a annoncé que le jugement serait rendu le 15 novembre. La SEC oblige les défendeurs à payer des amendes et à rembourser tous les fonds obtenus illégalement.

Arnaque classique

La plateforme d’échange de cryptomonnaie BitConnect a été fondée en 2016. Il a émis son propre token, BitConnect Coin, qui pouvait être échangé contre du Bitcoin (BTC) ou une autre monnaie numérique. La plateforme a promis aux investisseurs que leurs revenus seraient de 40% par mois. Mais le 16 janvier 2018, le prix du BitConnect Coin a chuté de 92% faisant perdre aux utilisateurs la majeure partie de leur investissement.

Les procureurs ont déclaré que le fondateur de BitConnect avait exploité un schéma classique de Ponzi en payant les premiers investisseurs avec de l’argent d’investisseurs ultérieurs.

Kumbhani sera-t-il responsable de la fraude?

Satish Kumbhani de 35 ans vivait à Surat, en Inde, mais son emplacement est actuellement inconnu. Son partenaire de 44 ans, Arkaro, vit à Los Angeles et sa société Future Money est enregistrée à Hong Kong.

Les autorités tentent de retrouver le fondateur de BitConnect, mais en vain jusqu’au présent. L’avocat d’Arkaro a refusé de commenter l’affaire.

Le 28 mai, la Securities and Exchange Commission des États-Unis a déposé une plainte contre cinq autres promoteurs de BitConnect. En conséquence, trois d’entre eux, Michael Noble, Joshua Jeppesen et sa fiancée, ont été condamnés à payer plus de 3,5 millions de dollars et 190 Bitcoins (BTC). Le reste des accusés n’a pas comparu devant le tribunal.

Il reste à espérer que la police pourra encore retrouver Satish Kumbhani et que le fraudeur répondra enfin de ses actes devant la justice. Des milliers de victimes s’attendent à ce que la justice soit rendue et qu’ils puissent récupérer leur argent investi.

Plus d’actions
Partagez

Je suis convaincu que les cryptomonnaies nous ouvrent des perspectives inédites extraordinaires que je ne veux rater sous aucun prétexte ! J’essaie d’enrichir en permanence mes compétences en la matière et de partager avec vous tout ce que j’apprend avec mes followers et mes heures passées à explorer cet univers.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo