Les cryptomonnaies sont des ‘’pièces poubelles’’, selon un dirigeant de la Réserve fédérale de Minneapolis

ven 20 Août 2021 ▪ 8h30 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Mercredi, les prix des cryptomonnaies ont considérablement baissé. Selon Coindesk, le cours du Bitcoin (BTC) a chuté de 2 % au cours des dernières 24 h. Quant à l’Ethereum (ETH), son prix a baissé de 4,9 %. Le Dogecoin (DOGE) est, lui, le plus touché, avec une chute de 9,6 %. Pourquoi ?

Les cryptomonnaies, des ‘’pièces poubelles’’

« Une fraude, un bruit et une confusion à 95 % ». C’est par ces mots que Neel Kashkari le président de la Réserve fédérale de Minneapolis a commenté l’existence des actifs numériques. Il a ensuite qualifié les cryptomonnaies de « pièces poubelles » et de « systèmes de Ponzi ». Enfin, il a mis en garde les investisseurs sur le fait que, selon lui, les monnaies électroniques visent à « duper les gens pour qu’ils investissent de l’argent, puis les fondateurs les arnaquent ». 

« Je n’ai pas vu de cas d’utilisation [pour le Bitcoin et les cryptomonnaies similaires] autre que le financement d’activités illicites comme la drogue et la prostitution », a martelé le président.

Actuellement, les cryptomonnaies ne bénéficient pas des bonnes grâces des autorités. « Les régulateurs fédéraux poursuivent les startups de cryptomonnaies devant les tribunaux. Rien qu’au cours du mois dernier, la Securities and Exchange Commission (SEC), la Commodity Futures Trading Commission et le département du Trésor ont annoncé plus de 120 millions de dollars de sanctions à l’encontre de bourses de devises numériques et d’autres fournisseurs de services qui, selon les autorités, ne respectaient pas la réglementation fédérale des marchés et les exigences en matière de lutte contre le blanchiment d’argent », rapporte Politico.

Mais l’action des autorités ne se limite pas au niveau fédéral. Politico a ajouté : « Plusieurs États ont également intensifié leurs propres mesures de répression de la cryptomonnaie cet été ».

Ce que pensent les investisseurs des avis sur les actifs numériques

Que pensent les investisseurs des commentaires négatifs à propos des cryptomonnaies ? Pour la majorité, ces commentaires sont sans réel effet. Beaucoup de personnes considèrent que l’avis de M. Kashkari n’est que celui d’un bureaucrate centré sur le dollar et qui ne possède pas les mêmes pouvoirs que ceux de la SEC.

Cela dit, il convient de souligner que les autorités sont de plus en plus préoccupées en ce qui concerne les abus que commettent de nombreuses personnes avec les cryptomonnaies. Il n’y a qu’à considérer les nombreuses lois que prennent les gouvernements dans le secteur des actifs numériques. Par ailleurs, Gary Gensler, le président de la SEC a récemment critiqué le secteur à cause des multiples « fraudes, escroqueries et abus » qui sont réalisés avec les monnaies électroniques.

Mercredi, plusieurs cryptomonnaies, comme le Bitcoin (BTC) et l’Ethereum (ETH), ont enregistré une baisse considérable de leur prix. Cette situation serait due à l’avis de plusieurs autorités à propos des actifs numériques. Par exemple, M. Kashkari, le président de la Réserve fédérale de Minneapolis, pense que ce sont des « pièces poubelles ».

Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur quelques crypto n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.