PDG de WazirX : Le marché de la crypto n’attendra pas l’adhésion des pays

jeu 30 Déc 2021 ▪ 8h00 ▪ 5 min de lecture - par Salomé Guerin

Nischal Shetty, entrepreneur indien et PDG de la plateforme d’échange de cryptomonnaie WazirX, envisage une course entre les pays pour lancer leurs versions locales des monnaies numériques des banques centrales dans l’année à venir.

Le pronostic pour l’année 2022

S’adressant à Cointelegraph, Shetty a affirmé que l’année 2022 serait encore plus fructueuse en matière des discussions sur la réglementation du domaine crypto, des fonds négociés en bourse (ETF) et de l’émergence du métaverse :

« Nous sommes optimistes quant à la clarté de la réglementation et à l’adoption de la participation institutionnelle par les détaillants. Nous nous attendons également à voir plus de projets métaverses sortir de l’ombre. »

La réglementation immédiate n’est pas un pilier fiable pour la stabilité financière

Shetty a souligné qu’à l’heure actuelle l’industrie crypto fournit des emplois, d’une manière directe ou indirecte, à environ 50 000 personnes en Inde. Selon la recherche de Nasscom, ce chiffre devrait croître deux fois plus vite, estimant ainsi la création de plus 800 000 emplois d’ici 2030.

Reconnaissant le rythme assez lent de la réglementation crypto à travers le monde, Shetty a cependant déclaré à Economic Times qu’une réglementation immédiate pourrait entraver la progression de l’écosystème et laisser des échappatoires ouvertes aux mauvais acteurs :

« Nous avons un marché de 2,5 billions de dollars devant nous, et il ne va pas attendre qu’une nation vienne à bord. Je tweete ”#IndiaWantsCrypto” depuis plus de 1 000 jours dans le seul objectif d’avoir une réglementation de la cryptomonnaie en Inde. »

Les discussions autour de la cryptosphère étaient courantes en Inde cette année. Le Premier ministre Narendra Modi et la ministre des Finances Nirmala Sitharaman ont également cité la nécessité d’une réglementation crypto. En outre, la saison hivernale du Parlement indien a présenté un projet de loi sur la cryptomonnaie visant à interdire les cryptomonnaies « privées ».

« La question que chaque nation doit se poser est la suivante : veulent-ils participer et obtenir une part de ce gâteau ? », a demandé Shetty.

Il a également prédit que le nombre de personnes impliquées dans le marché de la cryptomonnaie passerait de 150 millions à 400 millions si l’année à venir suivait une trajectoire de croissance similaire à celle de 2021.

Shetty a souligné que la frénésie d’achat de tokens non fongibles (NFT) pourrait diminuer en 2022 alors que les investisseurs tenteraient de les revendre sur les marchés secondaires, ajoutant :

« Le Web3 ouvrira les portes aux innovations et aux nombreuses startups en Inde. Parallèlement à la croissance du monde NFT, il jouera un rôle énorme dans la promotion de l’économie créatrice dans le pays. »

Favoriser l’adoption et la réglementation de la cryptomonnaie en Inde

L’exchange de crypto WazirX a déployé de nombreux efforts de marketing pour effectuer la sensibilisation des investisseurs indiens en matière des cryptomonnaies. Il a également lancé des rapports et proposé des politiques de transparence pour ajouter de la crédibilité à l’écosystème. Shetty estime que la diffusion des informations pertinentes favorise l’adoption plus large de la cryptomonnaie dans son pays.

Au début du mois de décembre, des rapports locaux indiquaient que le gouvernement indien allait réglementer le secteur de la cryptomonnaie au lieu d’imposer une interdiction pure et simple.

Selon le média local NDTV, une note du cabinet concernant le projet de loi sur la cryptomonnaie contenait des suggestions visant à réglementer les cryptomonnaies en tant qu’actifs sous la supervision du Securities and Exchange Board of India.

Cela dit, le journaliste de NDTV, Sunil Prabhu, a annoncé que le gouvernement indien ne considérerait pas l’adoption traditionnelle des cryptomonnaies en tant que devise légale :

« [La cryptomonnaie] n’aura pas le statut de monnaie légale. C’est un non clair. Je pense que même le Premier ministre, lors de ses délibérations à cette réunion, a clairement indiqué sa position. »

Le sous-continent est toujours en route vers la décision finale en matière de cryptomonnaie. L’acteur clé de l’industrie, Nischal Shetty, continue d’annoncer publiquement son point de vue, qui ne va toutefois pas à l’encontre de l’opinion de l’État. Nous suivrons l’évolution de la situation en Inde afin de vous tenir au courant, alors n’hésitez pas à rester sur Cointribune !

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Salomé Guerin

Si les cryptomonnaies sont synonymes de liberté financière, alors elles doivent jouer un rôle clé dans l'émancipation financière des femmes. Avec l'éducation adéquate, la crypto peut constituer un outil puissant pour mener la bataille contre les inégalités de genre.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 38 201,01 $ 3.31%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 641,77 $ 7.4%
DEFI (DEFIPERP) 6 799,20 $ 5.24%
MARKETS (ACWI) 99,49 $ 1.15%
GOLD (XAUUSD) 1 830,49 $ -0.92%
TECH (NDX) 14 498,96 $ 2.47%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.13%
CURRENCIES (EURGBP) 0,835810 £ -0.1%
CRUDEOIL (USOIL) 87,42 $ 2.64%
IMM. US (REIT) 2 703,26 $ 0.35%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email