A
A

Pour Cameron Winklevoss, Ethereum (ETH) est sous-évalué

jeu 11 Fév 2021 ▪ 16h20 ▪ 3 min de lecture - par Zoé De La Roche

Ethereum (ETH) 2.0 révèlera-t-il tout le potentiel du réseau ? Cameron Winklevoss croit que l’ETH est sous-évalué. Vitalik Buterin serait le digne successeur de Bill Gates, de Steve Jobs, et des autres grands noms des Big Tech.

Ethereum : un concentré de Microsoft, d’Apple et de Google

Dans une interview avec la YouTubeuse crypto Layah HeilpernCameron Winklevoss compare Ethereum à un système d’exploitation comme iOS ou Windows, ayant le potentiel de remplir différentes fonctionnalités sur le web.

Compte tenu ce potentiel, Cameron Winklevoss estime que l’ETH est sous-évalué. La valeur de l’ETH ne se reflète pas selon lui dans son market cap. La DeFi n’est quant à elle qu’à ses débuts.

Les frères Winklevoss soutiennent le développement de la DeFi ; leur exchange, Gemini, a listé une douzaine de tokens du secteur.

Contrairement à la vision de nombreux maximalistes BTC, pour Cameron Winklevoss, la DeFi n’a pas à entrer en compétition avec Bitcoin (BTC). Leurs objectifs sont différents.Abonnez-vous gratuitementRejoignez notre communauté de passionnés du Bitcoin et des crypto-monnaiesemail *Valider

Les problèmes classiques de l’ETH

L’Ether a atteint un nouvel ATH à 1 750 USD. Les gas sur le réseau ont explosé alors que l’Ether franchissait les 1 600 USD, pénalisant les protocoles et les utilisateurs de la DeFi.

Le secteur subit les problèmes de scalabilité de réseau – congestion, explosion des frais de transaction – poussant des projets comme Axie Infinity à créer et à migrer son sidechain ETH pour éviter à ses joueurs de subir ces problèmes, ou à des projets comme PolkaInsurance de choisir des alternatives à l’ETH comme Polkadot (DOT).

Ethereum 2.0 est censé booster les capacités de traitement du réseau. Bien que la beacon chain fût lancée début décembre 2020, le déploiement effectif de l’ETH2 prendrait encore quelques années.

La DeFi devrait – malheureusement – subir la course des taureaux ETH en 2021, alors que le secteur connaît un regain de forme depuis le début de l’année– avec notamment de nombreuses initiatives dans les NFTs.

Ethereum est le socle de la plupart des Dapps. La DeFi repose pour le moment sur des bases fragiles avec un ETH qui héberge la plupart des protocoles, et qui montre ses limites en termes de scalabilité. Le réseau finira-t-il à terme par avoir un concurrent sérieux ? Les développeurs semblent bouder les anciens ETH killers comme Tron (TRX) ou EOS. Aux jeunes alternatives de tirer des leçons des erreurs de leurs prédécesseurs : peut-être moins de com’, et plus de valeur ajoutée – ce serait un bon début ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Zoé De La Roche avatar
Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !