Pour l'analyste légendaire Peter Brandt, Bitcoin est un brasier et Ripple...un feu de paille

mar 04 Fév 2020 ▪ 11h30 ▪ 4 min de lecture - par Zoé De La Roche

« Objection votre honneur ! » vociférerais probablement John McAfee, le Bitcoin (BTC) evangelist devenu hater. Le BTC est bien trop vieux tandis que Ripple (XRP) est jeune, avec une vraie utilité et tout le tralala qui ferait de lui un altcoin largement supérieur au BTC.

Ce discours vaudrait à McAfee un tonnerre d’applaudissements de la part des membres la communauté Ripple qui croit encore dur comme fer que le XRP les rendra riches.

Rappelez-vous, au mois de janvier 2020, il aura suffi que le secrétaire au Trésor US prononce quelques phrases en faveur des systèmes de paiements cryptos transfrontaliers lors du World Economic Forum de Davos de cette année, pour que la communauté XRP s’enflamme.  

Cependant, le marché est resté indifférent à ce soutien indirect de Steven Munich au XRP, l’explosion du cours du XRP attendu après un tel événement, fut semblable à celle d’un pétard mouillé.

Le crypto trader Peter Brandt a plutôt intérêt à avoir des arguments solides, si il veut convaincre – mais, ce n’est peut-être pas du tout son but – la XRP Army et les groupies de McAfee.

Ripple dans l’ombre éternelle de Bitcoin ?

Le Bitcoin pourrait s’être enroulé dans un triangle symétrique haussier qui remonte à fin 2017, selon Peter Brandt.

Brandt peut aujourd’hui être classé dans la catégorie des cavaliers qui défendent ardemment le BTC. Il avait déclaré que tout le monde devrait avoir 20% de Bitcoin dans son patrimoine. De plus, Brandt avait partagé ses prévisions d’un Bitcoin à 100 000 USD dans son cycle actuel, sur le long terme.

Peter Brandt, l’analyste que les fans de Ripple aiment détester

Brandt a indiqué récemment que le Bitcoin montrait actuellement des signes qui pourraient porter son cours « beaucoup plus haut » que les 100 000 dollars prévus initialement mais, il faudra encore patienter car, ce ne sera pas avant 2021.

Et en plus il est drôle !

Le XRP, couci-couça

Ripple représente on en conviendra la 3ème plus importante des cryptos en terme de capitalisation boursière, même s’il reste à des années lumières du taulier Bitcoin. Mais pour Brandt, le Bitcoin reste la principale cryptomonnaie à surveiller.

« XRP est peut-être explosif, mais il pourrait aussi être un feu de paille. », indique Brandt. Ce dernier préfère rester focus sur le BTC qui servira selon lui, de « test décisif pour tout le reste ».

Peut-on réellement comparer Bitcoin à la « crypto des banques » Ripple ? L’un est une valeur refuge avec des caractéristiques plus proches de l’or que des monnaies transactionnelles, l’autre est une crypto dont le principal objectif est de soutenir la performance des solutions de paiements transfrontaliers de Ripple.

Bien que Brandt ait déclaré que le XRP pourrait – le conditionnel est de rigueur– croître exponentiellement en valeur, il est difficile d’imaginer pour le moment les schémas qui permettraient de réaliser un tel scénario.

Zoé De La Roche

La mode c'est bien, mais la blockchain c'est l'avenir, on est d'accord non ?! C'est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c'est d'essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.