Pour Mike Novogratz, le Bitcoin (BTC) et l'Ethereum (ETH) ne vont pas tarder à se consolider

lun 27 Sep 2021 ▪ 21h30 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Il y a quelques jours, le marché chinois des cryptomonnaies a connu un revirement historique. En effet, la Banque Centrale de Chine considère dorénavant comme illégaux, tous les échanges commerciaux liés de près ou de loin aux cryptomonnaies. C’est une décision qui ne manque pas d’étonner la communauté crypto enthousiaste, quand on sait que ce pays est un acteur privilégié de cet univers. Mike Novogratz, PDG du fonds spéculatif Galaxy Digital et ancien gestionnaire d’actifs de Goldman Sachs, a affirmé dans un tweet que le Bitcoin (BTC) et l’Ethereum (ETH) vont se consolider à présent.

La décision qui a tout changé

Le vendredi dernier, la Banque Centrale chinoise (PBOC) a rendu publics les documents qui annoncent que toutes les transactions en crypto dans le pays sont, désormais, illégales. Mais la possession de cryptomonnaies reste autorisée, pour éviter tout préjudice. Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une politique menée depuis le début de cette année.

Plusieurs crypto-enthousiastes se sont prononcés sur cet évènement qui sonne le glas. Ainsi, l’éminent investisseur et auteur du livre « Père Riche, Père Pauvre », Robert Kiyosaki, a affirmé qu’en adoptant cette mesure la Chine ouvrait la voie au prochain lancement de sa propre CBDC. Il était déjà en phase expérimentale dans cinq villes de Chine.

11e déclaration officielle d’interdiction de Bitcoin (BTC)

Officiellement, ce n’est pas la première fois que le Bitcoin (BTC) est interdit en Chine. En fait, la première interdiction date d’il y a 8 ans. Plus récemment, en 2013, la Banque populaire de Chine avait désigné les cryptomonnaies comme des « monnaies sans signification réelle ». Avec la dernière annonce en date, c’est la 11e déclaration officielle émanant des régulateurs chinois et de Hong Kong.

Même s’il est vrai que l’influence des nouvelles provenant de Chine semble diminuer d’année en année, il est évident que la nouvelle interdiction agit sur le marché.

L’interdiction des cryptomonnaies en Chine continue de faire des vagues dans plusieurs pays, dont la Chine elle-même. Peu de temps après que la Banque centrale du pays a publié une annonce selon laquelle les cryptomonnaies sont interdites, Robert Kiyosaki, a affirmé que cette décision permet au pays de lancer sa propre monnaie numérique de banque centrale (CBDC).

A
A
DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 66 044,54 $ 2.81%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 006,60 $ 3.31%
DEFI (DEFIPERP) 12 043,60 $ 2.54%
MARKETS (ACWI) 104,63 $ 0.06%
GOLD (XAUUSD) 1 778,53 $ 0.51%
TECH (NDX) 15 405,83 $ -0.04%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ 0.12%
CURRENCIES (EURGBP) 0,844630 £ 0.2%
CRUDEOIL (USOIL) 81,42 $ -1.95%
IMM. US (REIT) 2 690,79 $ 0.61%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.