Se connecter S'abonner

Quand Craig Wright se fait insulter…par ses propres adresses Bitcoin

Faisant déjà l’objet de nombreuses moqueries – c’est un euphémisme – pour avoir prétendu être l’inventeur du Bitcoin, Craig Wright ne cesse de perdre en crédibilité dans le procès qui l’oppose à la famille Kleiman. Il avait notamment refusé de fournir les preuves de l’existence du fameux Tulip Trust en usant du privilège du secret professionnel. Suite à l’échec de sa manœuvre désespérée, il avait finalement fourni à la cour une prétendue liste d’adresses Bitcoin dont l’origine daterait de 2009. Toutefois, la récente publication d’un message signé par certaines de ces adresses tendrait à prouver le contraire.

Quand Craig Wright insulter adresses Bitcoin

Un désaveu de plus pour M. Wright

En effet, après la publication de la liste des adresses, 145 de celles-ci – avec leurs signatures correspondantes – ont été utilisées pour signer un message dont le contenu discrédite très légèrement M. Wright. Tout indique que ces adresses sont sous le contrôle de quelqu’un. Et ce quelqu’un n’est manifestement pas le bon Dr. Wright.

On peut y lire la déclaration suivante :

« Craig Steven Wright est un menteur et un fraudeur. Il n’a pas les clés utilisées pour signer ce message. Le Lightning Network est une réalisation importante. Cependant, nous devons continuer à travailler à l’amélioration de la capacité on chain. Malheureusement, la solution n’est pas de simplement changer une constante dans le code ou de permettre à des participants puissants d’en expulser d’autres ».

Le message en clair des clefs Bitcoin farceuses
Craig Wrigt ENCORE ridicule
Pas très sympas ces adresses BTC…

Si dans un premier temps un utilisateur de Reddit a tenté de relier certaines de ces adresses à l’inventeur du bitcoin( le vrais s’entend), la démarche s’est révélée vaine. En effet, une investigation menée par les chercheurs de BitMEX a permis d’examiner un échantillon de 20 adresses prises aléatoirement dans le lot. Ils en ont déduit qu’aucune d’entre elles n’a été attribuée au mineur dominant en 2009 qui devrait être Satoshi Nakamoto et que M. Wright prétend être.

Notons au passage, que ce message qui claque comme une gifle virtuelle est rédigé dans un style net, précis et dénué d’émotion identifiable, un style que n’aurait pas renié….le véritable Satoshi Nakamoto. Faites ce que vous voulez de cette information.

Quelles conséquences pour Craig Wright ?

Ces derniers éléments viennent sans aucun doute fragiliser davantage – si c’est possible – la position de M. Wright dans ce procès. En effet, si l’intention de ce dernier était de se servir de la liste pour prouver qu’il était Satoshi Nakamoto, force est de constater que ce fut un échec.

À la prochaine audience qui est prévue pour le 6 juillet, l’équipe juridique de Kleiman aura d’ailleurs une nouvelle occasion de prouver la mauvaise foi de l’intéressé. Rappelons que ce dernier avait déjà été accusé de parjures et de falsification de documents dans le même procès.

Autant dire que l’action commune des détenteurs des différentes adresses semble confirmer ces accusations. Connaissant toute l’ingéniosité dont a su faire preuve Craig Wright dans ce procès, on se doute bien qu’il n’en restera pas là.

Wright espère d’ailleurs faire venir au tribunal pas moins de quatre experts parmi lesquels un psychologue. Ce dernier devrait témoigner avoir diagnostiqué chez lui un trouble du spectre autistique avec de hautes compétences intellectuelles et expliquer ainsi « comment ce handicap affecte le comportement ».

Une fois de plus, la tentative de Craig Wright pour prouver qu’il est bien l’inventeur du bitcoin n’a abouti qu’à une énième raillerie. Face à tant d’incapacité à fournir des preuves solides dans ce procès, ce ne serait pas une surprise de le voir subir un revers définitif dans cette affaire.  

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo