JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Quelle serait la véritable cause du report du lunch de Justin Sun avec Warren Buffett?

Quelques heures après que Justin Sun ait reporté son déjeuner très attendu avec Warren Buffett à cause d’un problème de santé, une source d’information chinoise a soulevé des allégations contre lui, laissant entendre que l’affaire n’était peut-être pas aussi simple.

Collecte illégale de fonds?

Le 21st Century Business Herald a publié un article mardi, accusant Sun de collecter illégalement des fonds via son projet de cryptomonnaie Tron. Il a également allégué que le réseau Tron exploitait des services de jeux d’argent illégaux accessibles aux résidents chinois et s’en est pris à la startup initiale de Sun, Peiwo, une application de réseau social, l’accusant d’être impliquée dans le commerce illicite de la pornographie.

Le média a déclaré que diverses sources avaient confirmé que Justin Sun se trouve actuellement en Chine continentale.

“Sans une réponse claire à ces questions soulevées, Justin sera-t-il en mesure d’obtenir ce repas à 4 millions de dollars ? a remis en question l’article, laissant entendre que Sun pourrait ne pas être en mesure de quitter le pays sans régler les problèmes allégués.

Sun nie les accusations

Plus tôt aujourd’hui, Sun et la fondation Tron ont annoncé qu’ils avaient dû reporter le déjeuner avec l’investisseur milliardaire Warren Buffett, car Sun souffrait actuellement de calculs rénaux et ne pouvait pas être présent pour la date prévue, qui était le 25 juillet.

Sun a depuis répondu par l’intermédiaire de son compte Weibo pour nier les allégations formulées par le 21st Century Business Herald.

“L’accusation de collecte de fonds illégale est fausse. Tron s’est conformé aux organismes de réglementation et a remboursé les investisseurs le 20 septembre 2017, immédiatement après l’ordre [d’une interdiction sur les initial coin offerings] de sept ministères en Chine “, a écrit Sun, ajoutant :

“La fondation Tron est basée à Singapour en conformité avec les lois et règlements locaux. … et n’implique aucun flux de capitaux, ni crypto, ni de monnaie fiduciaire.”

Cependant, la réponse de Sun ne comporte aucune précision quant à l’endroit où il se trouvait.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

Quand j’ai commencé dans les cryptos il y a 3 ans, il y avait plus de 95% d’hommes et encore très peu de femmes, bon ça n’a toujours pas beaucoup changé, mais les choses bougent et je suis fière de representer les femmes dans ce milieu très technique qui est passionnant et plein d’avenir.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo