JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Rebondissement dans le procès de Craig Wright, auto proclamé inventeur du Bitcoin

Craig Wright a affirmé dans le passé que Satoshi Nakamoto l’avait plagié dans la création du Bitcoin et fait partie des premiers à avoir reconnu la valeur de cette cryptomonnaie. Il est actuellement en procès contre son ancien associé qui est aujourd’hui décédé.

Les derniers documents judiciaires dans l’affaire David Kleinman contre Craig Wright, déposée le 1er novembre, révèlent que Wright – le créateur autoproclamé de Bitcoin (BTC) Satoshi Nakamoto – a informé la cour qu’il ne pouvait financer un règlement de 500.000 BTC (4,5 milliards $).

Étant donné que l’affaire semblait en voie d’être réglée grâce à cet accord financier, le demandeur a mis fin au litige actif et s’est concentré sur l’accord, se joignant ainsi aux demandes de M. Wright de reporter la date limite à la fin octobre. Puis Wright aurait rompu l’accord de règlement :

Le 30 octobre, sans préavis, les demandeurs ont été informés que Craig ne pouvait plus financer le règlement et qu’il ” violait ” l’accord financier.

Le document donné est la requête accélérée du plaignant pour faire témoigner un témoin hors de l’État de Washington. La déposition explique qu’en septembre, les plaignants ont discuté d’un accord avec M. Wright, faisant remarquer que ses réclamations impliquaient qu’il avait les moyens de couvrir les coûts.

Par conséquent, parce que Wright a rompu l’entente de règlement, les demandeurs ont recommencé à se préparer en vue d’un procès.

Dans le cadre du processus, ils ont contacté le directeur financier des sociétés de Wright en 2013 et 2012, James Wilson, ” pendant que Dave était en vie et Craig allègue qu’il a vendu les intérêts de Dave dans ses sociétés en échange d’une fortune de Bitcoin “.

Le 31 octobre, M. Wilson a dit au conseil qu’il serait aux États-Unis, à Washington D.C., et disponible pour témoigner le 8 novembre. Suite au refus de Mr. Wright en citant certaines lois précises sur le timing des dépositions, une vidéoconférence sera organisée afin que James Wilson puisse témoigner dans les deux prochaines semaines.

Plus d’actions
Partagez

( Rédacteur )

Mon premier métier c’est le design, mais ma passion les cryptos. A la fois créatif et geek, je fais preuve de créativité pour vulgariser ce milieu pas toujours facile à comprendre mais captivant !

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés