A
A

Salvador : Le président proteste contre Reuters sur les retards dans l’émission d’obligations en bitcoins (BTC)

dim 27 Mar 2022 ▪ 15h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Le président Bukele s’est publiquement insurgé contre Reuters qui avait parlé des retards observés dans l’émission d’obligations en bitcoins (BTC) d’un milliard de dollars par le pays. Il a clairement reproché à Reuters de répandre la « confusion » sur le sujet. Ensuite, il s’est plaint du gouvernement des États-Unis sur Twitter.

Une prise de parole sur Twitter pour contester les propos de Reuters

Le président du Salvador, Nayib Bukele, a pris la parole sur Twitter mercredi soir contre Reuters. Celui-ci a partagé une information selon laquelle le PDG de Binance, Changpeng Zhao (CZ), serait venu au Salvador pour sauver le « Bitcoin Bond » dans le pays. Reuters affirmait que CZ serait venu aider le Salvador suite au report du lancement de l’offre d’obligations d’un milliard de dollars, de mi-mars à septembre. Il avait fait ce tweet en réponse à un autre tweet (déjà supprimé) de Bitcoin Magazine sur le sujet.

Le président a précisément déclaré : « Je suis un fan de BitcoinMagazine, s’il vous plaît, ne répandez pas la « FUD » de Reuters. Les Bitcoin Volcano Bonds seront émis avec bitfinex. Le court retard dans l’émission est seulement parce que nous donnons la priorité à la réforme interne des retraites et nous devons l’envoyer au Congrès avant. »

Selon lui, le retard de l’offre d’obligations provient surtout des retards législatifs au Congrès. Nayib Bukele a insisté sur le fait que sa réunion avec CZ n’a rien à voir avec l’offre d’obligations, mais concerne d’autres préoccupations.

Le directeur de la technologie de Bitfinex, Paolo Ardoino, a souligné, suite aux propos de Bukele, que les retards étaient principalement dus aux lois concernant l’émission d’obligations qui devaient encore être adoptées par le Congrès. Samson Mow, ancien directeur de la stratégie de Blockstream qui est le partenaire du Salvador dans le lancement de l’obligation, a ajouté que « rien n’a changé ».

Le président se plaint du gouvernement des États-Unis

Après s’être attaqué au rapport de Reuters, le président du Salvador est revenu sur Twitter pour se plaindre du gouvernement des États-Unis. Effectivement, ce dernier avait fait une proposition de loi visant à minimiser l’exposition des Américains au système financier du Salvador une fois que le bitcoin (BTC) deviendrait une monnaie légale.

Nayib Bukele a alors déclaré sur Twitter : « Jamais dans mes rêves les plus fous, je n’aurais pensé que le gouvernement américain aurait peur de ce que nous faisons ici ». « Le gouvernement américain ne défend pas la liberté et c’est un fait avéré », a-t-il souligné.

Il faut rappeler que l’obligation en bitcoins (BTC) sera émise par le Salvador comme un moyen d’amasser de plus grandes réserves de BTC et de financer la construction de « Bitcoin City« . Bitcoin City est une ville qui sera entièrement dédiée au bitcoin et à la technologie blockchain associée.

La ville va alimenter le minage de bitcoins ainsi que ses infrastructures à partir de l’énergie géothermique des volcans voisins. La moitié du milliard de dollars de recettes obtenues sera consacrée aux coûts de construction et le reste servira à acquérir du bitcoin.

Le président du Salvador a plusieurs fois pris la parole récemment sur Twitter. Il s’est d’abord insurgé contre les propos de Reuters qui affirmait que CZ l’aurait rencontré pour parler des retards liés à l’émission d’obligations en bitcoins (BTC). Ensuite, il s’est plaint de la nouvelle proposition de loi du gouvernement des États-Unis.

Source : Cointelegraph

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !