Sam Bankman-Fried dépense gros pour combler le manque de reconnaissance du nom FTX

jeu 11 Nov 2021 ▪ 9h00 ▪ 5 min de lecture - par Clément Dubois

« Quand quelqu’un cherche à s’impliquer dans la crypto pour la première fois, nous avons constaté qu’il n’avait pas entendu parler de FTX », a déclaré le PDG Sam Bankman-Fried.

FTX dépense beaucoup en marketing afin de combler le retard sur la reconnaissance des noms

Selon le fondateur et PDG Sam Bankman-Fried, bon nombre des récentes transactions, acquisitions et partenariats de FTX visaient à rattraper leur retard.

« Il y a eu une certaine croissance du nombre d’utilisateurs, mais nous prenons vraiment du retard sur la reconnaissance du nom », a déclaré Bankman-Fried mardi lors de l’événement Decrypt and Yahoo Finance Crypto Goes Mainstream. « Nous existons depuis deux ans et demi. C’est beaucoup moins long que certains des autres grands noms du secteur des exchanges crypto. Lorsque quelqu’un cherche à s’impliquer dans la crypto pour la première fois, nous avons constaté qu’il n’avait pas entendu parler de FTX. »

En outre, l’exchange, fondé en 2019, a réalisé de grands jeux sportifs, dépensant 210 millions de dollars pour acheter l’équipe de TSM esports, 135 millions de dollars pour mettre son nom sur l’arène du Miami Heat de la NBA et 17,5 millions de dollars pour les droits de dénomination du Cal Memorial Stadium, domicile de l’équipe de football de Cal Berkeley. Il est également devenu l’exchange crypto officiel de la Major League Baseball (un accord qui comprend un patch FTX sur l’uniforme de chaque arbitre) et a inondé les ondes de diffusion de nouvelles publicités mettant en vedette Tom Brady ou sa mascotte Moon Man.

Le mois dernier, FTX a finalisé son acquisition de l’exchange à terme et d’options LedgerX. Avec elle, la branche américaine de la plateforme d’échange, FTX.US, obtient les licences de la U.S. Commodity Futures Trading Commission (CFTC) de LedgerX qui lui permettent de compenser des contrats à terme et des options entièrement garantis.

Miser sur les NFT

FTX s’est engagé à investir 100 millions de dollars dans le développement de jeux Web 3 via Lightspeed Venture Partners et Solana Ventures. Pendant ce temps, l’exchange a également lancé un marché NFT basé sur Solana et annoncé son intention de prendre en charge les NFT basés sur Ethereum.

« Les NFT ont connu une explosion absolue de leur utilisation au cours des six derniers mois », a indiqué Bankman-Fried. « Mais il est toujours principalement motivé par l’industrie de la crypto plutôt que par les nouveaux arrivants. »

Il estime qu’un plus grand nombre de ces nouveaux venus entreraient sur le marché par l’intermédiaire de FTX s’il avait commencé plus tôt. « La plus grosse erreur que j’ai commise […] c’est de ne pas m’impliquer plus tôt. J’avais un ami qui a construit un bot d’arbitrage Bitcoin en 2012. Je l’ai vérifié. Je trouvais que c’était plutôt cool. Cinq ans plus tard, nous nous sommes réunis et avons fondé FTX », a évoqué Bankman-Fried. « Il y a beaucoup d’opportunités dans l’espace qui ne se sont pas concrétisées pour moi avant l’année dernière. »

Pour suivre la frénésie d’achat afin de renforcer la marque FTX, il a déclaré qu’il souhaitait passer plus de temps à s’assurer que les nouveaux utilisateurs soient accueillis avec un processus d’intégration fluide.

« Il y a eu beaucoup de bizarreries ennuyeuses avec le processus d’enregistrement des utilisateurs de FTX. Chaque fois que j’essaie de le parcourir, je suis ennuyé par quelque chose à ce sujet, comme devoir entrer votre adresse trois fois », a précisé Bankman-Fried. « Le succès qui provoque l’adoption par les utilisateurs est important. Toutes les 10 secondes supplémentaires, il faut quelqu’un pour suivre un processus, nous constatons une baisse. »

En définitive, le PDG Sam Bankman-Fried a fait remarquer que FTX dépense beaucoup en marketing parce que l’exchange est en retard sur la reconnaissance des noms. Cela dit, l’exchange arrive à se démarquer grâce à d’innombrables publicités et contrats qu’il signe. Cependant, nous vous suggérons de rester sur CoinTribune afin de ne manquer aucune actualité sur FTX et d’obtenir des réponses à toutes vos questions concernant l’univers crypto !

A
A
Clément Dubois

J’aime bien la cryptomonnaie. Ça fait déjà plusieurs années que je l’étudie, mais aussi que j’y investis et que je travaille dans ce domaine. De plus, je fais des articles sur le sujet où j’essaie d’être clair et net !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.