Sénatrice Warren parle de la crypto : La nécessité de créer un système financier équitable pour tous

jeu 30 Déc 2021 ▪ 16h00 ▪ 4 min de lecture - par Salomé Guerin

La sénatrice américaine Elizabeth Warren a fait valoir que la cryptomonnaie n’est pas un instrument qui favoriserait l’inclusion financière comme le prétendent les défenseurs de la crypto. « La propriété de bitcoins est réservée aux 1 % des plus riches et cette concentration de richesse est encore pire que celle des détenteurs de dollars. », a-t-elle déclaré, soulignant la nécessité de « solutions pertinentes pour que le système financier fonctionne au profit de tout le monde, pas seulement pour les riches ».

La sénatrice Elizabeth Warren s’exprime sur la cryptomonnaie

Ce mardi, la sénatrice américaine Elizabeth Warren a abordé les thèmes de la cryptomonnaie, du bitcoin et de l’inclusion financière. Elle a tweeté :

« L’industrie crypto affirme que la cryptomonnaie est la voie de l’inclusion financière, mais la propriété de bitcoins est encore plus concentrée chez le top 1 % des plus riches en comparaison de celle de dollars. Nous avons besoin de vraies solutions pour que le système financier fonctionne au profit de tout le monde, pas seulement pour les riches. »

Son commentaire est apparu en réponse à un article de Wall Street Journal affirmant que les 1 % des détenteurs de bitcoins « contrôlent une plus grande part de la cryptomonnaie que les ménages américains les plus riches en dollars ». Citant une étude du Bureau national de la recherche économique, le journaliste a écrit que « les 10 000 premiers comptes Bitcoin détiennent 5 millions de coins, soit l’équivalent d’environ 232 milliards de dollars. »

Réaction inévitable

De nombreux utilisateurs de Twitter ont répondu au tweet de Mme Warren. Un utilisateur a contredit la sénatrice : « Ce n’est pas vrai. L’offre limitée de bitcoins signifie que la propriété devient moins concentrée au fil du temps, en harmonie avec l’adoption, l’utilisation et la création de valeur. Il n’y a pas d’alternative visant à résoudre le problème de l’impression excessive d’argent qui impose des taxes invisibles aux citoyens. »

Un autre utilisateur a tweeté : « Votre argument est vicieux. Je dois donc supposer que vous ne comprenez pas que le BTC n’est pas “toute la cryptomonnaie”, c’est le BTC. Vous définissez le bitcoin comme “la crypto” tout en ignorant l’ensemble de l’industrie naissante basée sur le transfert de fonds ne valant que quelques centimes. »

De plus, certaines personnes ont rappelé à la sénatrice Warren que la crypto est décentralisée et destinée à tout le monde, pas seulement aux riches. Certains ont remis en question les affirmations formulées dans l’article susmentionné de Wall Street Journal. Plusieurs personnes ont qualifié la sénatrice du Massachusetts d’« ignorante » et de « manipulatrice », soulignant la nécessité d’une sensibilisation à la crypto.

La sénatrice et sa lutte contre la cryptomonnaie

Mme Warren a récemment appelé les régulateurs à réprimer les plateformes de stablecoins et de la finance décentralisée (DeFi) « avant qu’il ne soit trop tard ». Elle a indiqué :

« La DeFi est la partie la plus dangereuse du monde crypto. »

En juillet, elle a exhorté la secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, à adopter de toute urgence une politique visant à atténuer les risques liés aux cryptomonnaies.

En septembre, elle a pressé la Securities and Exchange Commission (SEC) de résoudre le problème des pannes des exchanges crypto et des frais de transaction élevés.

La sénatrice Elizabeth Warren reste intransigeante en matière de réglementation ou même de répression complète de l’univers crypto. Nonobstant, elle continue de négliger les contre-arguments, même ceux proposés par d’autres politiciens. Espérons que la DeFi va quand même cohabiter avec la finance traditionnelle malgré de nombreuses tentatives (encore infructueuses) visant à la détruire. 

Source : Bitcoin.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Salomé Guerin

Si les cryptomonnaies sont synonymes de liberté financière, alors elles doivent jouer un rôle clé dans l'émancipation financière des femmes. Avec l'éducation adéquate, la crypto peut constituer un outil puissant pour mener la bataille contre les inégalités de genre.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 37 340,78 $ 0.99%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 2 460,93 $ 0.04%
DEFI (DEFIPERP) 6 490,20 $ 0.46%
MARKETS (ACWI) 98,36 $ -1.01%
GOLD (XAUUSD) 1 844,06 $ -0.19%
TECH (NDX) 14 149,12 $ -2.48%
CURRENCIES (EURUSD) 1,13 $ -0.08%
CURRENCIES (EURGBP) 0,836260 £ -0.04%
CRUDEOIL (USOIL) 85,77 $ 0.71%
IMM. US (REIT) 2 693,81 $ -0.2%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email