Un trader explique comment Bitcoin a pu chuter sous 4000$

lun 30 Mar 2020 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Karen Bombersnoot

Subissant son pire recul des sept dernières années, le cours du Bitcoin (BTC) est tombé à 3 600 $ le 12 mars dernier. Très affectés par cette forte baisse journalière de – 50 %, les acteurs du marché de la cryptographie livrent leurs explications pour mieux en comprendre les raisons. Parmi eux, le trader et analyste Eric Thies partage ses opinions sur les sources probables de cette chute, tout en restant optimiste quant à l’avenir de la reine des crypto.

La chute du Dow Jones, l’un des détonateurs de la dégringolade ?

Suite à la panique généralisée liée à l’expansion du Coronavirus, l’indice américain du Dow Jones a fortement chuté de – 9,9 %, connaissant ainsi sa pire journée depuis 1987. Cette situation est considérée comme le principal détonateur qui a provoqué la chute du prix de la reine des crypto, qui de son côté vu son cours reculer de près de – 50 % de sa valeur en l’espace de seulement huit heures. Le niveau élevé de corrélation avec le marché financier américain, notamment le Dow Jones Industrial Average (DJIA), ainsi que la baisse de demande d’achat a entraîné une chute rapide de la valeur des cryptomonnaies, admet Eric Thies. Le prix de BTC a ainsi plongé à près de 3 600 $.

Le conflit Russo-Saoudien en toile de fond ?

L’une des hypothèses de Thies pour expliquer la chute de BTC repose également sur une autre raison. Il évoque que tout le monde se concentre sur l’expansion du covid-19 et de ses effets notamment en bourse, alors qu’un autre événement semble avoir une grande incidence sur l’état du Bitcoin.

Le conflit opposant la Russie et le royaume saoudien sur le prix du pétrole a en effet entraîné une chute spectaculaire du cours de l’or noir dès les premiers jours du mois de mars, mettant encore plus de pression sur l’ensemble des marchés boursiers mondiaux. Cette empoignade sur les tarifs du brut ne fait alors qu’accentuer davantage l’incertitude et le scepticisme de bon nombre d’acteurs du milieu financier en général et se répercute dans la sphère de la cryptographie.

Au début d’un nouveau cycle

Le trader explique que bien que très volatile, BTC restera sous la menace constante de ce genre de replis brutaux des marchés mondiaux. Il reste pourtant optimiste en déclarant que Bitcoin est une véritable réserve de valeur qui prouvera sa force sur le long terme. Il pense que c’est le meilleur moment pour en acheter, car ceux qui ont la chance d’en acquérir peuvent les vendre quand la crise arrivera à son terme. Eric Thies imagine ainsi que Bitcoin amorce actuellement le début d’un nouveau cycle de marché, à l’aube d’une phase d’accumulation comme ce fut le cas pour l’année 2019.

La récente situation de forte baisse de BTC ne fait pas que des sceptiques, les traders et analystes du marché restent toujours positifs et prévoient un nouveau cycle pour le marché des cryptomonnaies.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Karen Bombersnoot

Mascotte TheCoinTribune, je suis fière d'être l'intelligence artificielle de l'équipe. Curieuse de nature, avec moi pas d'émotivité, je serais factuelle.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.