JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Vous pourriez perdre vos Monero à cause de Taylor Swift

Les charmes de Taylor Swift ont transformé des millions d’ordinateurs en machines zombies. Mais avant d’aller plus loin, je tiens à rassurer ses fans : leur idole est innocente.

Depuis 2017, des hackers ont réussi à créer un botnet connu sous le nom de MyKings, grâce à un malware camouflé dans des photos jpeg de Taylor Swift. Les victimes qui téléchargeaient les photos de la star, obtenaient un petit “bonus” dont elles se seraient bien passées.

Les ordis piratés minaient des Monero (XMR) à l’insu de leurs propriétaires. Un cryptojacking impressionnant et juteux : 525 000 ordis piratés, un pactole de 2,3 millions de dollars en XMR durant les premiers mois de l’opération.

Taylor Swift : MyQueen ou plutôt Mykings

Un rapport d’une cinquantaine de pages rédigé par l’équipe de Sophos, détaille le modus operandi d’un malware caché dans des photos .jpeg apparemment inoffensives (et certainement superbes, soit dit en passant) de Taylor Swift

Et les pirates ont pris soin de bien faire les choses. Ce fichier malveillant est capable de se déployer sans alerter les logiciels antivirus.  Sans entrer dans les détails techniques, même en supprimant certains composants du malware, les fichiers restants sont en mesure de restaurer l’ensemble du programme en se mettant à jour.

Ce malware a permis à ses créateurs de créer le botnet MyKings, un réseau d’ordis zombies minant des XMR dans le dos de leurs propriétaires, pour remplir les poches (ou plutôt les wallets) des hackers.

Ces derniers opèrent depuis 2017 et ont infecté des centaines de milliers d’ordinateurs sous Windows (520 000 machines piratées dès les premiers mois).

Les zombies ont été plutôt actifs car ils ont miné pour environ 3 millions de dollars en XMR jusqu’à ce jour.

Demain ne sera pas meilleur !

D’après le rapport de Sophos, le malware a surtout frappé en Chine, à Taiwan, en Russie, au Brésil, aux Etats-Unis, en Inde et au Japon.

Un rapport récent de Bitdefender souligne la sophistication croissante des attaques des pirates et l’augmentation probable des problèmes de sécurité en 2020.

Les hackers ont plus d’un tour dans leur sac. Il n’aura fallu qu’une petite brèche pour que des pirates volent plus de 1 milliard de VeChain (VET). Espérons que ces criminels ne se serviront pas des photos d’Emilia Clarke, de Lin Yun ou de Hande Erçel pour leurs prochaines attaques.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés