Ray Dalio: les régulateurs «tueront» le Bitcoin en cas de succès

jeu 16 Sep 2021 ▪ 17h30 ▪ 3 min de lecture - par Thomas Poirier

Si la première cryptomonnaie obtient un grand succès mondial, les régulateurs finiront par le prendre sous contrôle. Cette opinion a été exprimée par le fondateur de Bridgewater Associates, Ray Dalio, dans une interview accordée à CNBC.

«Je crois qu’en fin de compte, si le Bitcoin réussit vraiment, ils vont le tuer ou au moins essayer de le faire. Je pense qu’ils le feront, car il y a des opportunités», a déclaré le milliardaire.

Dalio a souligné les exemples de l’Inde et de la Chine avec leur attitude négative envers le Bitcoin. Contrairement au petit Salvador, qui a légalisé la cryptomonnaie, dans ces pays, les autorités cherchent à introduire des réglementations restrictives pour la première cryptomonnaie.

Le 7 septembre 2021, la loi sur la reconnaissance du Bitcoin comme moyen de paiement officiel aux côtés du dollar américain est entrée en vigueur au Salvador. En Inde, ces dernières années, les autorités discutent de certaines options pour interdire la cryptomonnaie. Les organismes et institutions gouvernementaux chinois ont pris un certain nombre de mesures strictes contre le crypto-trading et ont en fait interdit l’exploitation minière dans le pays.

Dalio ne voit pas le problème dans le fait que Bitcoin n’a pas de valeur intrinsèque. Il a estimé que ces actifs n’était pas toujours des bulles

Selon lui, la cryptomonnaie est une bonne alternative aux actifs monétaires, mais son pourcentage par rapport à l’or dans son portefeuille est faible.

«Je pense que nous devrions envisager toutes les alternatives à l’argent et d’autres actifs financiers. Le Bitcoin est une belle opportunité. J’ai un certain montant dedans. C’est une réalisation étonnante — pour transférer le Bitcoin de l’environnement de programmation, où il est apparu, là où il pourra passer l’épreuve du temps», a conclu Dalio.

Le milliardaire a parlé à plusieurs reprises de la possibilité d’interdire le Bitcoin par les autorités américaines et en mars 2021 il a estimé cette probabilité comme « élevée ».

Au cours de 2020, les vues de Dalio sur la cryptomonnaie sont passées de la déclaration selon laquelle le Bitcoin ne pourra jamais remplir la fonction de l’argent à la reconnaissance de l’actif numérique comme une alternative «intéressante» à l’or.

Auparavant, le fondateur de Cardano, Charles Hoskinson, avait fermement rejeté la possibilité d’interdire le Bitcoin par les autorités américaines.

Le même avis est partagé par Tyler Winklewoss, cofondateur de Gemini Exchange, car l’or numérique a atteint un niveau d’acceptation trop élevé.

A
A
Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 655,12 $ 5.45%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 4 261,99 $ 8.63%
DEFI (DEFIPERP) 13 133,90 $ 5.84%
MARKETS (ACWI) 105,60 $ 0.87%
GOLD (XAUUSD) 1 798,84 $ 0.15%
TECH (NDX) 15 778,17 $ 1.15%
CURRENCIES (EURUSD) 1,17 $ 0.7%
CURRENCIES (EURGBP) 0,846940 £ 0.36%
CRUDEOIL (USOIL) 83,09 $ 1.28%
IMM. US (REIT) 2 764,83 $ 1.42%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email