Se connecter S'abonner

Bitcoin doit relever 4 défis avant l’adoption de masse

Le Bitcoin continue de gagner en popularité bloc après bloc, mois après mois. Le Bitcoin était encore une technologie réservée à quelques initiés au début des années 2010. Au début de l’année 2020, les personnes n’ayant jamais entendus parler du Bitcoin sont de plus en plus rares. L’année 2017 est passée par là avec une forte médiatisation du Bitcoin suite à l’envolée historique de son prix vers les $20K. Le Bitcoin est alors passé de la phase des innovateurs à celle des early adopters si l’on se fie au cycle d’adoption d’une technologie. Aujourd’hui, Il existe pratiquement 29 millions d’adresses Bitcoin ouvertes. Dans la mesure où un utilisateur peut ouvrir plusieurs adresses sur la Blockchain Bitcoin, il est difficile d’estimer le nombre exact d’utilisateurs du Bitcoin.

Néanmoins, une chose est sûre : ce nombre est infime puisque potentiellement chaque habitant de la Terre pourrait être intéressé par le Bitcoin dans le futur. Il y a donc un potentiel de croissance extraordinaire pour le Bitcoin.

Avant de pouvoir espérer séduire tous ces utilisateurs supplémentaires, et atteindre une adoption en masse par le grand public, le Bitcoin va devoir relever 4 défis majeurs dans les années à venir que je vais vous détailler dans ce qui suit.

1. Amélioration du délai de confirmation d’une transaction

Afin d’être adopté en masse par le grand public en tant qu’un système de paiement Peer-to-Peer global, le Bitcoin doit permettre une validation quasi-instantanée des transactions.

Il est inimaginable pour un marchand de faire patienter un client 10 minutes avant que la transaction réglée en Bitcoin soit complètement validée.

Pourtant, ce délai de 10 minutes est quelque chose qui a été sciemment défini par Satoshi Nakamoto lors de la création du Bitcoin. Lorsque ce délai descend trop longtemps en-deçà des 10 minutes, la difficulté pour miner un bloc de transactions de la Blockchain Bitcoin est automatiquement relevée afin de garder la création monétaire du Bitcoin sous contrôle.

Ce délai de 10 minutes est finalement plutôt bien calculé quand on le compare à celui observé sur la Blockchain Bitcoin lorsque le volume des transactions atteint des sommets, comme ce fut le cas sur la seconde moitié de l’année 2017.

Les temps de validation moyen d’une transaction ont déjà approché les 30 minutes dans le passé. Ce délai est une moyenne, ce qui signifie qu’elle masque le fait que certaines personnes pouvaient observer des lenteurs encore plus conséquentes.

Certains utilisateurs ont ainsi du attendre plusieurs heures avant que leurs transactions en Bitcoin soient validées à l’époque.

La communauté Bitcoin est bien entendu consciente de ces problèmes, et travaille déjà dur pour trouver des solutions.

Le protocole Lightning Network qui continue d’être déployé petit à petit pourrait constituer une solution à cette problématique sans avoir à toucher à ce délai de 10 minutes.

Pour rappel, le Lightning Network permet de créer des micro channels de paiement dont seul le résultat final est inscrit dans la Blockchain Bitcoin ce qui permettrait de soulager drastiquement le volume de transactions sur le réseau principal, et donc d’accélérer le temps de confirmation pour un marchand.

Avec un volume de transactions moins élevé sur la Blockchain Bitcoin, la limite de 10 minutes devient un non-problème

Vous aurez donc compris que la généralisation du protocole Lightning Network est donc quelque chose d’essentiel pour le futur du Bitcoin.

2. Le Bitcoin doit pouvoir valider plus de 7 transactions par secondes

Une adoption en masse du Bitcoin impliquerait de facto une augmentation exponentielle du nombre de transactions par secondes sur le réseau. Actuellement, la référence est le système de paiement bancaire Visa qui annonce pouvoir supporter jusqu’à 24,000 transactions par secondes.

Le Bitcoin est loin de Visa avec ses 7 transactions pouvant être validées au maximum par seconde.

Pour être honnête, il faut avouer que la comparaison entre Bitcoin et Visa n’est pas totalement appropriée puisque le Bitcoin est un système ouvert totalement décentralisé.

Bitcoin et VISA, la guerre du nombre de transactions
Un jour ces deux là se confronteront très directement

Visa est quant à lui un système centralisé fermé. Il est donc bien plus aisé pour Visa d’afficher de telles performances.

Quoi qu’il en soit, le Bitcoin doit relever ce défi pour pouvoir voir son utilisation généralisée comme un système de paiement global.

Là encore, le protocole Lightning Network apparaît comme une solution potentielle à ce défi.

Avec ses micro channels de paiement, le Lightning Network doit permettre au Bitcoin de pouvoir gérer beaucoup plus de transactions par secondes.

Le nombre exact de transactions par secondes pouvant être validées, reflétant la capacité maximale du Bitcoin lorsque le Lightning Network sera généralisé, est difficile à estimer.

On peut cependant considérer que Lightning Network rendra le Bitcoin beaucoup plus scalable à mesure que le nombre de noeuds l’implémentant augmentera.

Pour vous donner une idée, le Bitcoin pourrait alors supporter entre 5000 et 1 million de transactions par secondes.

Cela fait un écart considérable, mais cela vous donne bien une idée de ce que le Lightning Network pourrait représenter pour le futur du Bitcoin et son adoption en masse par le grand public.

3. Une réduction des frais de transactions quand le volume de transactions devient très important

Les mineurs mettent à disposition de la Blockchain Bitcoin leur puissance de calculs afin de sécuriser le réseau et de permettre la validation des blocs de transactions.

Afin d’inciter les mineurs à sécuriser le réseau Bitcoin, Satoshi Nakamoto a prévu deux choses :

  1. Une récompense en Bitcoins allouée aux mineurs validant un bloc. Cette récompense est de 12.5 BTC actuellement et passera à 6.25 BTC lors du troisième Halving du Bitcoin prévu en Mai 2020.
  2. Des frais de transactions.

Les frais de transactions varient suivant différents paramètres tels que le volume de transactions à valider sur la Blockchain Bitcoin, la taille des données contenues dans une transaction, …

Vous pouvez également choisir de rendre la validation de votre transaction prioritaire par rapport aux autres en attente en augmentant le montant des frais de transactions que vous allez payer.

Actuellement, les frais moyens pour valider une transactions sont de l’ordre de $0.85 :

Variation des frais de transaction de Bitcoin

Ce chiffre peut paraître élevé, mais il ne l’est pas tant que ça car les frais d’une transaction ne dependent absolument pas du montant transféré.

En revanche, le problème se situe plutôt au moment où le volume de transactions atteint des records comme ce fut le cas en fin d’année 2017.

A ce moment précis, on a pu observer des frais atteignant en moyenne $55 par transactions :

Des frais aussi élevés constituent clairement un problème pour une adoption en masse du Bitcoin dans le cadre de micro-transactions.

Vous ne pouvez imaginez payer autant de frais pour utiliser le Bitcoin comme moyen d’échange ou comme moyen de paiement.

Il s’agit à mon sens d’un problème majeur pour le futur du Bitcoin puisque lorsque l’ensemble des Bitcoins auront été minés en 2140, la Blockchain Bitcoin devra être entièrement sécurisée via les seuls frais de transactions.

Il faut espérer que d’ici là, le Bitcoin ait connu une adoption suffisante pour que les frais issus de volumes de transactions plus importants viennent compenser les pertes causées par l’absence de récompense pour la validation d’un bloc de transactions.

Tout ceci avec un prix d’équilibre devant rester assez bas pour les frais de transactions sur la Blockchain Bitcoin.

Vous avez compris qu’il s’agit là encore d’un des grands défis du Bitcoin pour les années à venir.

4. Une meilleure décentralisation du Hash Rate de la Blockchain Bitcoin

La Blockchain Bitcoin est sécurisée par la puissance de calculs mise à disposition du réseau par ses utilisateurs. Ces derniers étant appelés les mineurs.

A première vue, la répartition du Hash Rate sur la Blockchain Bitcoin semble plutôt équilibrée :

Répartition globale de la puissance de calcul sur la blockchain Bitcoin

Néanmoins, cette répartition est beaucoup plus centralisée qu’il n’y paraît.

Tout d’abord, il faut savoir que la plupart de ces pools de mineurs sont localisés en Chine. Ainsi, la Chine représente près de 65% du Hash Rate de la Blockchain Bitcoin. Pour être plus précis, des entités Chinoises contrôlent plus de 65% de ce Hash Rate e( pas 80%, comme le patron de Ripple a encore tenté de le faire croire cette semaine).

En outre, la société Bitmain, qui est un véritable poids lourds dans ce secteur, contrôle plusieurs des pools de mineurs présents dans ce graphique.

Bitmain contrôle officiellement BTC.com, AntPool et ConnectBTC. Officieusement, Bitmain contrôlerait également BTC.TOP.

Le locaux industriels de bitmain
Si vous doutiez que Bitcoin soit une industrie, Bitmain vous le rappelle

En combinant les Hash Rates de ces entités, Bitmain dépasse déjà les 30% de contrôle sur le Hash Rate global de la Blockchain Bitcoin. Bitmain entretient également des relations très fortes avec ViaBTC.

Le tout en sachant que près d’un quart du Hash Rate du réseau apparaît comme non identifié sur ce graphique.

Beaucoup de personnes pensent donc que cela constitue un risque majeur pour la sécurité du Bitcoin avec Bitmain qui pourrait être en mesure de manipuler le réseau en prenant le contrôle de plus de 51% du Hash Rate du Bitcoin.

Dans l’absolu, le risque existe.

Néanmoins, ce risque est à pondérer fortement. En effet, Bitmain est le plus gros fournisseur d’ASICs de minage avec une part de marché de plus de 65%.

En piratant la Blockchain Bitcoin, Bitmain perdrait la confiance de l’ensemble de l’industrie, et ce n’est clairement pas son intérêt.

La plupart des investisseurs sur la Blockchain Bitcoin choisiraient de retirer leur argent, ce qui provoquerait un écroulement du prix du Bitcoin mais surtout un manque à gagner phénoménal pour Bitmain.

L’hypothèse d’un hack par Bitmain me semble donc hautement improbable.

Cependant, pour la bonne santé du Bitcoin et puisque seuls les chiffres peuvent nous donner de vraies garanties, il me paraît essentiel que la répartition du Hash Rate à disposition soit mieux décentralisée.

Cette plus grande décentralisation est un défi pour le futur que la communauté Bitcoin devra relever impérativement.

Cela passe par une plus grande diversification des entreprises productrices d’ASICs de minage mais également par une meilleure répartition géographique des pools de minage afin de garantir une sécurité optimale du réseau Bitcoin.

Enfin, les mineurs rejoignant le réseau Bitcoin doivent chercher à rejoindre en priorité des pools de minage plus petits afin de mieux répartir le Hash Rate du Bitcoin entre les différents acteurs.

Conclusion

Le Bitcoin est un succès phénoménal qui a réussi à atteindre les 180 milliards de capitalisation de marché en à peine 11 ans. Malgré cela, le nombre d’utilisateurs du Bitcoin reste insignifiant comparativement au nombre d’habitants peuplant la Terre.

Le Bitcoin a donc devant lui un potentiel de croissance encore plus phénoménal pour le futur. Ce potentiel de croissance ne pourra être maximisé que par une adoption en masse du Bitcoin par le grand public.

Afin que cette adoption en masse du Bitcoin puisse avoir lieu, la communauté devra d’abord relever avec succès les 4 grands défis que je viens de vous détailler dans cet article.

Ces défis ne sont pas chose aisée mais compte tenu de ce que le Bitcoin a déjà accompli depuis sa création, rien ne semble impossible pour son futur.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés