Se connecter S'abonner

Et si Bitcoin tombait à 0 ?

Bitcoin (BTC) à 0 USD : on ferme The Coin Tribune, je pers mon job et les cryptophiles mettent leur drapeau en berne. Les gouvernements peuvent-ils annihiler la valeur des cryptos en général et de Bitcoin en particulier ? Un scénario très probablement intégré dans le war game du Pentagone contre la Zbellion.

La survie dans la spéculation

L’investisseur américain cofondateur de Quantum Fund, Jim Rogers, a récemment fait part de ses impressions sur Bitcoin, au cours d’une interview avec le responsable du quotidien Asashi Shimbun Singapore, Koji Nishimura.

Rogers estime que si les individus commençaient à utiliser les cryptomonnaies comme un moyen de paiement – Bitcoin est un fiat selon Peter Schiff – et non plus pour la spéculation, les gouvernements n’auraient alors pas plus le choix, ils devraient intervenir.

Les gouvernements élimineraient les cryptomonnaies dont Bitcoin par la force et, leur valeur pourrait alors devenir nulle.

En effet, la plupart  des Etats ne souhaitent pas la création d’une monnaie sur laquelle ils n’auraient aucun contrôle et, qui menacerait leur souveraineté économique.

L’usage des cryptomonnaies, Bitcoin en tête, pourrait être par conséquent, déclaré illégal tandis que la monnaie numérique sur laquelle les Etats peuvent avoir le contrôle – notamment les Cryptomonnaies des Banques Centrales (CBDC), ce fameux cheval de Troie – survivrait car, elle faciliterait grandement la surveillance des flux financiers par les institutions étatiques.

Rogers a pris l’exemple de la Bank of England qui vers 1930, avait interdit l’utilisation d’autres moyens de paiement que ceux émis par l’institution.

HODler du Bitcoin ne sert à rien !

Ce n’est pas la première fois que Rogers est interrogé sur Bitcoin et, son premier jugement avait été positif : en 2014, il avait révélé au quotidien China Money Network qu’il regrettait de ne pas avoir investi plus tôt dans Bitcoin.

Il avait par la suite affirmé en 2017, que Bitcoin possédait toutes les caractéristiques d’une bulle spéculative.

Le marché des cryptomonnaies sont par nature, volatiles et leur prix peuvent fluctuer de 100 à 1000 fois leur valeur en un clin d’œil : cette impossibilité de déterminer leur valeur réelle est pour lui un indicateur clair, que ces actifs sont plus adaptés à la spéculation et non pour un investissement à long terme – ce revirement est certes moins hard que celui de John McAfee envers le BTC mais, il est réel.

Malgré ses déclarations, les investisseurs institutionnels sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à BitcoinGrayscale est même plus qu’intéressé par Bitcoin – et, à intégrer les cryptomonnaies dans leur portefeuille d’actifs.

La force brute des gouvernements contre le génie de Satoshi Nakamoto – le vrai, pas Dorian Nakamoto, ni celui qui dealait de la drogue : pour Roger, il n’y a pas photo, le gouvernement gagnerait. Sauf que la force n’aura pas permis aux Etats-Unis et à ses alliés de battre le COVID-19, un ennemi microscopique qui met à mal le système économique et financier défendu pourtant becs et ongles par les Grands de ce monde.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo