NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Et si le crash de Bitcoin était incontournable à l’aube du halving ?

Le marché cryptographique est en plein dans le rouge. La plupart des cryptomonnaies ont perdu plus de 10% de leur valeur au cours des 72 dernières heures. Le Bitcoin, lui, est tombé en dessous du niveau de support de 9 000 $, un véritable petit crash qui a occasionné la liquidation de plus de 180 millions de dollars de positions longues sur les exchanges Bitfinex et BitMEX. Fort de ce constat, certains analystes prédisent une nouvelle tendance baissière et des niveaux de prix plus bas encore. Et pourtant, pour d’autres, non seulement la chute du prix du Bitcoin n’est pas une surprise mais elle s’inscrirait même dans un cycle classique.

cash bitcoin

Le prix du Bitcoin baisse de 14% : un phénomène ante-halving classique ?

Au cours des 72 dernières heures, le Bitcoin a brisé le niveau support de 9 000 $. Sur Bitfinex et sur BitMEX, cette baisse – évaluée à 14% – a déclenché une panique généralisée qui s’est exprimée par une vente massive de contrats. Pourtant, pendant que beaucoup d’investisseurs ont été ébranlés, d’autres sont plutôt restés positifs, rassurés que le crash du Bitcoin de ce 26 février est un syndrome ante-halving classique et pout dire, probablement incontournable.

Certains ont été jusqu’à assurer que même s’il est possible que le Bitcoin descende jusqu’à 8 000 $, ce serait certainement la dernière fois que la cryptomonnaie vaudra moins que 9 000 $.

Pour eux, c’est le moment pour les investisseurs de prendre des positions inférieures, en attendant un énorme rebond du BTC.

La chute du BTC : un piège à ours pour les investisseurs ?

Au regard des données historiques, l’analyste Rekt Capital pense également que le récent crash de Bitcoin – qu’il qualifie pour sa part de « piège à ours pour les investisseurs Bitcoin » – est un phénomène normal.

Il a rappelé, pour les besoins de son propos, qu’à 100 jours avant le premier halving, le prix du Bitcoin avait chuté de 50 % et qu’il avait perdu 38 % à 20 jours du deuxième halving.

Alors que nous sommes actuellement à 75 jours du 3ième halving du Bitcoin, Rekt Capital estime que l’histoire se répète. Pour l’entreprise, la plupart des investisseurs vont saisir l’opportunité pour accumuler des BTC en prévision du prochain rallye dont la venue, selon lui, est certaine.

S’il y a de la rectitude dans les analyses de Rekt Capital, d’autres analystes estiment qu’il n’y a aucune garantie absolue que l’histoire se répétera une fois encore et que le prix du Bitcoin grimpera après le halving de mai.

Ils estiment d’ailleurs que le halving n’apportera aucun changement significatif au prix du BTC. Et si leurs prévisions sont justes, on peut se préparer à traverser un marché baissier prolongé dans les prochains jours.

Toutefois, pour le moment, la théorie qui consiste à voir ce relatif crash du prix du BTC comme un syndrome ante-halving semble tenir la route. De nombreux analystes avaient déjà anticipé cette baisse et prédit qu’après le halving, le BTC pourrait briser la zone de résistance de 10 000 $. Il le faudra d’ailleurs pour que le minage du Bitcoin continue d’être une activité rentable après la réduction de moitié de la récompense.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo