Vitalik Buterin se débarrasse à nouveau des imitateurs du DOGE

jeu 21 Oct 2021 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Thomas Poirier

Vitalik Buterin a vendu des «dog coins» d’une valeur de 4,3 millions de dollars, envoyés à son portefeuille par les développeurs de différents projets au cours des derniers mois. Une partie des fonds de Buterin a été utilisée pour acheter et brûler des tokens dans le cadre de l’initiative UBI de Proof of Humanity.

Baisse des prix des tokens

Le co-fondateur d’Ethereum a effectué des transactions via la plateforme d’échange décentralisé Uniswap, vendant des lots avec Aidi Inu, Small Doge, Jejudoge, Baby Shiba, Kishu Inu et HuskyToken pour un total de plus de 4,3 millions de dollars.

Cependant, en raison du manque de liquidités pour ces monnaies de niche, le montant total que Buterin a reçu après la vente s’est rapproché de 1,8 millions de dollars. Par conséquent, les prix des tokens imitateurs Dogecoin ont fortement diminué, avec la plus grande perte subie par Baby Shiba, qui a perdu 72%.

En effet, le succès de la monnaie mème Dogecoin a stimulé l’émergence de nombreux projets imitateurs. Les créateurs de ces projets ont souvent envoyé de grandes quantités de tokens au portefeuille de Buterin, espérant que son autorité dans l’industrie crypto leur donnerait une légitimité, et en même temps fonctionnerait comme burning des tokens en retirant de grandes quantités de la circulation.

Ce n’est pas la première fois que Buterin nettoie son portefeuille de tokens inutiles. En mai Buterin a jeté sur le marché un grand nombre de Shiba Inu, Akita Inu et Dogelon Mars pour un total de 63 millions de dollars. Lorsque la liquidité sur les marchés boursiers s’est épuisée, Buterin a commencé à distribuer les tokens, en faisant don de Shiba Inu de 1 milliard de dollars pour le Fonds d’aide de l’Inde contre le coronavirus.

Se défaire des tokens

Buterin a également utilisé les revenus de la dernière vente de tokens pour soutenir les start-ups prometteuses. Les données de transaction sur Etherscan montrent qu’il a dépensé près de 200 000 dollars pour acheter et brûler 8% des tokens UBI de Proof of Humanity.

Proof of Humanity est un projet visant à décentraliser la vérification de l’identité d’une personne. En brûlant des tokens UBI, Buterin a réduit l’offre globale, augmentant ainsi la valeur des tokens des autres détenteurs.

En outre, ce soutien est perçu par la communauté crypto comme la plus haute forme d’évaluation et de reconnaissance de la part du programmeur talentueux.

Apparemment, c’est l’une des dernières ventes massives de ces monnaies, car Buterin avait précédemment publié un message appelant à cesser de lui envoyer un grand nombre de tokens sans sa demande.

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.