A
A

Avec Together, le navigateur Brave prêt à (déjà) disrupter ZOOM

mar 09 Juin 2020 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Avec la pandémie du covid-19 et le confinement qu’il a engendré, certains professionnels exercent leurs métiers en télétravail depuis leur domicile. Dans cette logique, les traditionnelles réunions présentielles et autres entrevues se font désormais par visioconférence.  S’il existe déjà des services adaptés notamment celui proposé par Zoom, ces derniers ont récemment montré leur limite en matière de sécurité de la vie privée. Pour répondre aux attentes des consommateurs, le navigateur BRAVE a décidé de lancer dans le secteur avec son service appelé Brave Together. Ce projet pourrait venir remettre en question la domination de Zoom dans le secteur des appels vidéo.

Together Brave zoom

Un service de vidéos cryptés basé sur le code de Jitsi

Brave Together permettra aux utilisateurs de passer des appels vidéo cryptés individuels et de groupes illimités en privé directement depuis le navigateur. De là, ils pourront lancer une session vidéo à partir du widget disponible sur la page d’accueil. Plus besoin donc de créer un compte pour accéder à la fonction comme c’est le cas pour plusieurs services de ce type. Brave a révélé que la vidéoconférence prenant en charge plus de deux participants est actuellement testée sur Brave Nightly sa version expérimentale en Amérique du Nord. L’annonce faite via Twitter a également évoqué la collaboration avec plateforme de vidéoconférence open-source Jitsi.

Jitsi. org

L’assurance d’avoir un chiffrement de bout en bout vous permettra de conduire des réunions en toute sécurité en réduisant considérablement le risque de subir un piratage. Parmi les options disponibles sur Brave Together figurent : le partage d’écran, le contrôle de la qualité vidéo, le chat, ou l’envoi d’une alerte. Aucune communication n’a été faite pour le moment concernant la tarification du service. Rappelons que le navigateur utilise un système de récompense à base de tokens pour regarder des publicités. Ceux-ci pourraient en effet servir de moyen de payement pour les utilisateurs. La logique voudrait cependant que celui-ci soit gratuit afin d’inciter le plus de monde possible à désormais utiliser Brave comme navigateur.

Brave Together ou l’alternative au Zoom bombings

Comme nous l’avons expliqué en introduction, l’annonce de la sortie de Brave Together survient alors que Zoom le géant des appels vidéo essuie plusieurs critiques. Si son utilisation a récemment explosé avec près de 300 millions d’internautes actifs par semaine, la plateforme a montré d’inquiétantes failles de sécurité. En effet, suite au phénomène des Zoom bombings, des pirates ont pu détourner facilement plusieurs vidéoconférences avec parfois la publication de contenus obscènes sur les canaux corrompus.

Il y a eu évidemment de nombreux mécontentements avec pour conséquences des mesures fortes prises notamment dans le monde professionnel. L’exemple le plus marquant vient de la société SpaceX d’Elon Muskl’utilisation de la plateforme a été simplement interdite. À l’instar de Facebook et Google qui ont ajouté des fonctionnalités d’appel vidéo sur leurs plateformes, Brave fournit une alternative appropriée à la demande des entreprises.

Avec la garantie d’une meilleure sécurité, Brave Together se présente comme une option convaincante aussi bien pour les entreprises que les particuliers soucieux de préserver leur intimité. Il lui revient désormais de veiller à ne subir aucun accroc majeur pour s’imposer après sa diffusion publique.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !