NOUVEAU JEU CONCOURS : UNE PS5 À GAGNER CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

2020 l’année de la preuve d’enjeu (PoS)

Longtemps présenté comme l’avenir des consensus de blockchain, le Proof of stake (PoS) n’a fait que susciter des doutes dans l’espace cryptographique. L’absence de projets phares dont le succès est basé sur ce modèle a tôt fait de le classer de purement théorique. L’humain ne croyant qu’aux prouesses techniques qu’il voit, l’année 2020 aura été celle du PoS. Elle a donné lieu à une prolifération des réseaux de preuve d’enjeu avec à leur tête Ethereum 2.0. Il pourrait même s’agir du début d’une petite révolution dans le milieu.

Quatre des premières cryptomonnaies par capitalisation boursière engagées dans le PoS

Alors qu’il n’y en avait aucune en début d’années, quatre des neuf premières cryptomonnaies par capitalisation boursière ont adopté le PoS. Cela représente à l’heure actuelle une participation de 15% de la capitalisation totale des cryptomonnaies. Les projets les plus avancés en la matière sont ceux engagés par Ethereum, Polkadot et Cardano notamment. Avant cette phase pratique, beaucoup d’observateurs mettaient en doute la faisabilité de la chose surtout avec les retards et difficultés connus par Ethereum 2.0. Une fois que ce dernier fut lancé le mois dernier, il a fait augmenter le crédit accordé à la preuve d’enjeu au sein de l’espace cryptographique.

Deuxième derrière le bitcoin dans la hiérarchie des capitalisations boursières, Ethereum peut se vanter d’avoir à disposition la plus grande communauté de développeurs. En passant à la preuve d’enjeu pour sa nouvelle version, elle envoie le signal que ce concept est fait pour durer. Bien qu’Ethereum 2.0 soit à ce jour le plus important projet à migrer vers le PoS, il en existe d’autres qui présentent autant d’intérêt. En s’y attardant, on remarque clairement qu’il s’agit d’une adoption progressive de la preuve d’enjeu.

Migration inévitable vers le PoS pour une économie décentralisée

En attendant de voir comment évolue Ethereum 2.0, Polkadot demeure pour le moment la plus grande blockchain de PoS avec plus 3 milliards de dollars d’enjeux. Fermant la marche du top 5 de la capitalisation boursière, Chainlink fait partie des projets dont la migration vers la preuve d’enjeu est imminente. Il est fort à parier que la majorité des blockchains les plus importantes feront ce choix d’ici la fin de l’année 2021. Celui-ci est d’ailleurs inévitable aux yeux de ceux qui cherchent à construire des applications et des institutions pour une économie décentralisée.

En clair, l’adoption devrait augmenter avec la forte activité et le développement qui seront visibles au niveau des premières blockchains ayant fait ce choix. D’autre part, il semblerait que les richesses détenues dans des réseaux comme le bitcoin soient à la recherche d’un autre moyen de rentabiliser, ce qui pourrait profiter au PoS. Ainsi si 2020 a été l’année des premières pratiques pour cette méthode de consensus, 2021 pourrait s’apparenter à une prise de pouvoir de celui-ci.

Malgré tous ces signaux positifs, il ne faut pas oublier qu’il existe des limites à l’adoption d’une preuve d’enjeu comme nous l’avons expliqué ici. Il reviendra donc à chaque projet d’apprécier la pertinence de ce choix ou de se rabattre au besoin sur la solution du DPoS (Delegate Proof of Stake).

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo